« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2010 » Deux soirs au Périscope

Deux soirs au Périscope

D 21 avril 2010     H 20:13     A Yves Dorison    


Le Périscope, Lyon

> Jeudi 08 avril 2010

Le New Songs Quartet de Bruno Tocanne est arrivé

Vu et écouté lors d’un impromptu dans un bar lyonnais en mars 2009, le quartet composé de Samuel Blaser, Rémi Gaudillat, Michael Bates et Bruno Tocanne, donnait le pénultième concert de sa tournée, au Périscope, tournée qui comprenait l’enregistrement de leur premier disque sur un nouveau label créé par Alain Blesing et Bruno Tocanne.

JPEG - 30.3 ko
New Songs 4tet
Périscope, 08/04/2010

Sur la scène du Périscope, donc, le quartet réunissait cinq musiciens puisque Fred Roudet les avait rejoint le temps d’une soirée. D’emblée l’évidence s’impose. Ce que nous avions senti un an plus tôt (voir l’article) n’était pas une vue de l’esprit. L’homogénéité, la cohésion, sont au rendez-vous. Sur des compositions ubéreuses qui offrent à l’improvisation leurs linéaments féconds, chacun échange avec ses complices le meilleur de son talent musical. L’imagination est à la barre et personne ne songe à l’accuser. Fred Roudet apporte une couleur supplémentaire qui ne nuit pas et c’est un des miracles permanent du collectif ImuZZic de créer des formations ouvertes qui se suffisent à elles-mêmes tout en supportant sans dommage les invités. A l’issue des deux sets, le constat s’impose : cette nouvelle émanation de la créativité Imuzzicienne est d’ores et déjà aboutie, ce qui ne signifie pas achevée, et prête à parcourir la voie inventive qui est la sienne.

> Samedi 10 avril 2010

Michel Samoilikoff Trio

Michel Samoilikoff est un pianiste un peu trop rare à notre goût. D’obédience Evansienne, mais pas seulement, il a livré une prestation plus que convaincante avec son trio. En deux sets, de compositions originales en standards, il a fait parler son savoir pianistique et séduit les auditeurs sans coup férir. Fort bien accompagné par le fidèle Alain Polloni et Michel Chionchini (qui remplaçait Sébastien Mourant). Il a rendu à des standards souvent considérés comme éculés une âme et des formes séduisantes. Comme quoi on peut aimer le passé et lui donner un futur en sachant se jouer mélodiquement du présent.

JPEG - 29.3 ko
Michel Samoilikoff
Périscope, 10/04/2010

> Liens :

Dans la même rubrique

20 décembre 2010 – Aaron GOLDBERG Trio à Lausanne

13 décembre 2010 – Dan TEPFER Trio à Lyon

12 décembre 2010 – Murat Öztürk Trio à Caen le 11 décembre 2010.

10 décembre 2010 – LA BOÎTE DE JAZZ... ou les vicissitudes ambulantes de l’amateur fâché

9 décembre 2010 – DPZ et Zarbituric en concert

Rechercher

Partager, commenter et plus...

Page Google+ CultureJazz Page Facebook CultureJazz twitter RSS 2.0

Articles les plus récents

14 décembre – Lettre ouverte

13 décembre – Quatre garçons dont Le Van

11 décembre – Diego Imbert « Tribute to Charlie Haden » à Paris

9 décembre – Pile de Disques de décembre 2017

7 décembre – Les Pérambulations Du Pérégrin - 80

5 décembre – Rouge et noix au jazz-club de Grenoble

4 décembre – Cinq disques et un livre en vitrine - décembre 2017

3 décembre – Velvet Revolution

1er décembre – Les Pérambulations Du Pérégrin - 79

29 novembre – IXI Électrique

27 novembre – James Carter’s Elektrik Outlet à Caen.

25 novembre – BLIND ( aveugle )

23 novembre – Greg LAMY Quartet

20 novembre – Six disques en vitrine - novembre 2017 #2.

18 novembre – Ouverture du D’Jazz Nevers Festival 2017