Vous êtes ici : Accueil » Archives » CARMEN : l’ONJ à l’Opéra Comique.

CARMEN : l’ONJ à l’Opéra Comique.

Projet modeste mais ambitieux !

D 5 juillet 2009     H 10:07     A Nicolas Hossu    


À en juger d’après les présentations disponibles sur le site officiel (www.onj.org/programmes), Carmen est probablement le projet le plus modeste des trois proposés par l’Orchestre National de Jazz & Daniel Yvinec pour cette année.

Mais modeste ne veut pas dire moins ambitieux, demandant moins d’engagement, d’application ou, de créativité.

Daniel Yvinec...
... Directeur artistique mais aussi (et toujours) contrebassiste par ailleurs ! (© Yves Dorison)

En tout cas, la première représentation eut lieu à l’Opéra Comique de Paris, le 26 juin.



Le pari déclaré de cette association de jeunes talents et confirmés, est d’aboutir à des compositions issues de la collaboration entre les musiciens, et de permettre ainsi un jeu subtil entre la voix de l’ensemble et l’empreinte des expressions individuelles des instrumentistes.

Y aurait-il une recette ?



On a pu tester celle-ci :

Ingrédients :

- un film - muet de préférence - : Carmen de Cecil B. DeMille (1915), peut faire l’affaire.

- un orchestre en quantité raisonnable ( voir ci-dessous)

- un directeur artistique pour le moins inventif, et expérimentateur : Daniel Yvinec

Faire mijoter en résidence.

Le résultat présente les caractéristiques d’une cuisine nouvelle : moyens innovateurs de pratiquer l’art ; usage ponctuel des épices afin de préserver le goût du produit ; liberté par rapport aux dogmes et leur répertoire relativement restreint.

Créatif, intense – juste ce qu’il fallait, avec des passages bien relevés, parsemé de flamenco et quelques ingrédients plus hard, de quoi remettre le goût du jazz sous la langue. Attendons la suite !


> Carmen : direction artistique, Daniel Yvinec / musicien associé : Benoît Delbecq / artiste invité : Bernardo Sandoval / compositions : Orchestre National de Jazz

Les musiciens de l’ONJ :

Eve Risser - Piano préparé, flûtes, objets sonores / Vincent Lafont - Claviers, électronique / Antonin-Tri Hoang - Saxophone alto, clarinettes, piano / Matthieu Metzger - Saxophones alto, soprano et sopranino, traitements électroniques / Joce Mienniel - Flûtes, électronique / Rémi Dumoulin - Saxophones, clarinettes / Guillaume Poncelet - Trompette, piano, synthétiseurs, électronique / Pierre Perchaud - Guitares, banjo, dobro / Sylvain Daniel - Basse électrique, cor d’harmonie, effets électroniques / Yoann Serra - Batterie

avec la participation de Benoit Delbecq (piano, claviers) et Bernardo Sandoval (guitare).


> Liens :
- www.onj.org
- www.yvinek.com

Rechercher

Partager, commenter et plus...

RSS 2.0

Articles les plus récents

17 janvier – Pour Saluer Franco

11 janvier – Miles Johnson & Jack Davis

4 janvier – Pérambulation virtuelle et nouvelannesque

19 décembre 2020 – R.I.P Jazz Fola

15 décembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Décembre 2020

11 décembre 2020 – L’helvète arlésienne et le chien à trois pattes

8 décembre 2020 – Pierre Millet, compositeur-trompettiste...

4 décembre 2020 – Le vecteur Jazz et ses pérambulations

30 novembre 2020 – Adrien Brandeis : Meetings

14 novembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Novembre 2020

11 novembre 2020 – BILLIE & ELEANORA Un film, un disque...

6 novembre 2020 – L’Amérique qui avance malgré tout...

5 novembre 2020 – Le Pérégrin Tourne En Rond Autour Du Jazz

30 octobre 2020 – PAN d’automne

25 octobre 2020 – Anne Ducros au Bal Blomet

21 octobre 2020 – Un Poco Loco : drôles d’oiseaux à Coutances

15 octobre 2020 – L’Appeal Du Disque - Octobre 2020