« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Jazz en action » KARTET au Triton

KARTET au Triton

« On n’a pas tous les jours vingt ans ! »

D 7 mars 2010     H 19:19     A Alain Gauthier (texte)    


KARTET fête ses vingt ans au Triton. « On n’a pas tous les jours vingt ans » disait la chanson, eux ont décidé qu’ils auront vingt ans toute l’année et donc chaque jour de 2010, en France et ailleurs.

Eux, c’est-à-dire : Guillaume ORTI au sax alto, Benoît DELBECQ au piano ( et piano préparé), Hubert DUPONT à la contrebasse, Chander SARDJOE à la batterie et à les voir, ces vingt années ont laissé peu de traces : on dirait de jeunes adultes émerveillés.

Kartet -  voir en grand cette image
Kartet
Photo © Adèle Beauville

Amie lectrice (le 8, c’est ta journée, non ?), selon tes références en cours d’usage, tu trouveras du beau grain à moudre à écouter cette musique mais oublie le blues, le jazz funky, le latin jazz, l’électro, le cool, le hot, le modal, le tonal, les superstructures, les influences brésiliennes et autres. Le mélimélo proposé dépasse les catégories usuelles et se veut d’abord et seulement de la MUSIQUE. Parfois écrite, parfois non, millimétrée ou ad libitum, avec des duos piano-sax, sax-basse ou piano-batterie à l’unisson, des étreintes à 3 ou 4, des enlacements subtils qui ont beaucoup à voir avec le tissage des soies précieuses (au moins 30 fils au centimètre), des langueurs et des emportements, des rythmes lancinants qui accélèrent puis ralentissent et des fins comme un tranchoir japonais qui s’abat. Il y a un cousinage évident avec les pièces de Octurn entendues ici en décembre 2009 et l’impression est toute en finesse : d’abord un quelque chose comme « qu’est-ce qu’ils nous font là, les loulous ? » puis une envie de repérer ce qui se passe, ce que fait l’un ou l’autre ou tous, avant de se laisser glisser (en remisant son cerveau analytique dans le sac à dos) dans un monde d’étonnements divers, multiples, successifs et réjouissants. Pas d’esbroufe, pas d’effets racoleurs, simplement de la musique. Belle. Qui les laisse souriants et pas même essoufflés. Musique qu’on peut réécouter avec leur CD en vente au bar.


> Liens :
- www.myspace.com/kartetjazz
- www.hubertdupont.com/Kartet
- www.ultrabolic.com
- www.letriton.com

Dans la même rubrique

13 octobre 2017 – Monk à la Dynamo

29 juillet 2017 – De Terronès à Tercinet

18 juin 2017 – Hommage à Michel Delorme.

28 mai 2017 – Annuaire du jazz 2017 en Bourgogne-Franche-Comté.

17 avril 2017 – Biophilia Records : un label vraiment écologique ?

Rechercher

Partager, commenter et plus...

RSS 2.0

Articles les plus récents

20 octobre – ART ENSEMBLE of CHICAGO : les 50 ans à Nantes

18 octobre – JOURNAL DE L’ÉTÉ 2019 : échos de festivals

16 octobre – Le Pérégrin Pérambule Encore - 47

14 octobre – Dreaming Drums

11 octobre – L’Appeal Du Disque - Octobre 2019

2 octobre – Festival Au Sud Du Nord

29 septembre – Le Pérégrin Pérambule Encore - 46

27 septembre – Les Émouvantes 2019 à Marseille

25 septembre – Le Pérégrin Pérambule Encore - 45

23 septembre – Loïs Le Van

21 septembre – Jazzitudes en Pays d’Auge 2019

17 septembre – Yves Rousseau Septet « Fragments »- Under The Radar

16 septembre – Under The Radar, bis repetita