Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2018 » Emmanuel BEX + Emmanuel DUPREY à Caen.

Emmanuel BEX + Emmanuel DUPREY à Caen.

Collector

D 22 octobre 2018     H 05:00     A Jean-Louis Libois    


> Samedi 13 octobre 2018 17H

Avec Emmanuel 1 et Emmanuel 2 réunis, la nouvelle saison jazz des Foyers du théâtre de Caen ne pouvait commencer sous de meilleurs auspices. Certes les deux caennais des claviers se connaissent par leur réputation respective, se sont parfois croisés à l’occasion mais n’ont jamais joué ensemble. C’est chose faite par le soins du programmateur et ami Michel Dubourg.
Formation inédite de surcroît, orgue Hammond et piano en lice. La ligne claire du piano et l’emphase de l’orgue ensemble sans autre apport rythmique (pas complètement vrai ; les machines pouvaient en partie y remédier) et sans véritable programme commun. Les standards font le lien. Invitation d’abord à titre programmatique et The man I love ensuite qui nous a permis de mesurer l’ampleur transformiste d’Emmanuel Bex( A. Romano, Glenn Ferris…) avec son désormais associé le vocodeur qui instrumentalise sa voix. Après les standards, les compositions personnelles. Au pianiste Emmanuel Duprey (S. Belmondo, O.Témine…) de tirer le premier avec une réminiscence d’un big band qui eût ses heures de gloire dans la région caennaise, Le Petit Marcelot. À l’origine au service de chants normands des siècles anciens, le jazz -s‘étant invité- leur redonnait vie et vigueur sous sa baguette et était interprété par le meilleur des musiciens de la place d’alors. Revisité par E. Bex, cela devient doublement folklorique ! à lui de jouer ensuite avec une composition qu’on pourrait qualifier de pop, plutôt réjouissante.
En lice –disions –nous ? Pas vraiment : ici, pas de bataille des claviers mais plutôt une complicité récente certes mais placée sous le signe de la bienveillance. En témoigne le discret hommage verbal aux deux musiciens caennais, le guitariste Dominique Voquer et le percussionniste Vincent Leguéné disparus prématurément. Pour preuve également, de manière plus exubérante, joyeuse et musicale la composition de Bex intitulée Dub, dédiée à Michel Dubourg, vieille connaissance de nos deux amis musiciens. Quelques accords évoquaient à nos oreilles l’hommage de Claude Nougaro à son organiste Eddy Louiss.
Avec leurs drôles de machines respectives (vocodeur et synthétiseurs) et leurs différents claviers, ils ont fait de ce premier rendez-vous un événement amical autant que musical sous le regard mi- amusé, mi- nostalgique des spectateurs -selon le cas- venus assister à cette première rencontre inaugurale.

Foyers du Théâtre de Caen
"Jazz dans les Foyers"
Samedi 13 octobre 2018-17h
Emmanuel Bex : orgue Hammond / Emmanuel Duprey : piano,claviers


Dans la même rubrique

23 janvier 2019 – Le Pérégrin Pérambule Encore - 22

21 décembre 2018 – Naïma Girou trio à Marseille

14 décembre 2018 – Noé soit loué (un trio de choc après le déluge)

12 décembre 2018 – Le Pérégrin Pérambule Encore - 21

6 décembre 2018 – Le Pérégrin Pérambule Encore - 20

Rechercher

Partager, commenter et plus...

RSS 2.0

Articles les plus récents

22 janvier – L’Appeal Du Disque - Janvier 2021

18 janvier – FRENCHQUARTER 2021

17 janvier – Pour Saluer Franco

11 janvier – Miles Johnson & Jack Davis

4 janvier – Pérambulation virtuelle et nouvelannesque

19 décembre 2020 – R.I.P Jazz Fola

15 décembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Décembre 2020

11 décembre 2020 – L’helvète arlésienne et le chien à trois pattes

8 décembre 2020 – Pierre Millet, compositeur-trompettiste...

4 décembre 2020 – Le vecteur Jazz et ses pérambulations

30 novembre 2020 – Adrien Brandeis : Meetings

14 novembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Novembre 2020

11 novembre 2020 – BILLIE & ELEANORA Un film, un disque...

6 novembre 2020 – L’Amérique qui avance malgré tout...

5 novembre 2020 – Le Pérégrin Tourne En Rond Autour Du Jazz

30 octobre 2020 – PAN d’automne

25 octobre 2020 – Anne Ducros au Bal Blomet