Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2019 » Explore, Explove

Explore, Explove

D 29 janvier 2019     H 05:00     A Alain Gauthier (texte)    


Vendredi 25 janvier 2019.

Il y a ceux qui s’offrent des zones d’autonomie temporaire sur les ronds-points, il y a la zone d’autonomie définitive du cimetière du Père Lachaise et à deux pas, le Pan Piper, planqué dans l’impasse Lamier.
Hubert DUPONT, guitare basse et pédales d’effets, s’est acoquiné avec Denis GUIVARC’H sax alto et électronique embarquée, Tosha VUKMIROVIK clarinette, kaval et effets, Pierre MANGEARD batterie ( sans effets ) et Patrick CHARTOL vidéo live, pour un concert intitulé « EXPLORE, EXPLOVE. »

Dupont nous prévient : « ça va planer ».
C’est exact, on entre de plein pied dans un trip Back to the 70’s avec la conjugaison de l’impro du vidéaste en fond de scène (fractales, anamorphoses, jaillissements de couleurs flashy, etc ) et du premier morceau. Impossible de ne pas se laisser envahir par des visions de paysages mongols, une steppe sans panneaux de signalisation, sans chemin tracé, un paysage de dérive psychogéographique. Débrancher son GPS interne n’est pas inutile.
La suite relève davantage du voyage, géographique et temporel : passant des attaques franches et de ce son boisé si reconnaissable à des sons glissés, tournicotés, appogiaturés, la clarinette nous emmène en orient, par là-bas, plein est. Le kaval, cet instrument entre ney et shakuhachi confirme la destination. Ça chaloupe, ça tangue et pas du tout dans un rythme carré. La fête au village ( un mariage ? Le plaisir d’être ensemble ? ), la balade à dos de chameau, on pourrait presque se passer de la vidéo tant la musique est visuelle. L’électro virussant la musique ethnique nous ramène straight ahead dans un environnement urbain, un souk bruyant, une place populeuse. Autant dire que le mille-feuilles électro-ethno-impro se prête à des déclinaisons variées : de solides solis jazzy , les trois duos électro-acoustiques possibles et, bien sûr tous-ensemble pour l’exposé des thèmes ciselés. Comme dira une voisine, les machines tout de même, ça coupe le lien musicien-public. Une luddiste égarée sans doute qui n’a pas vu le titre : EXPLORE.


https://pan-piper.com/live/

Pan Piper - 2-4 Impasse Lamier, 75011 PARIS


Dans la même rubrique

21 décembre 2019 – Pierrick Hardy Quartet - L’ogre intact

18 décembre 2019 – Sylvain Rifflet et la mécanique du temps.

16 décembre 2019 – Le Pérégrin Pérambule Encore - 53

9 décembre 2019 – Boujou Jazz Factory - Jazz dans les prés

3 décembre 2019 – Tord Gustavsen Quartet au Théâtre de Caen

Rechercher

Partager, commenter et plus...

RSS 2.0

Articles les plus récents

4 mars – Le Festival à La Sauce Virus.

1er mars – I’m Late, I’m late (Eddie Sauter)

25 février – Le Monde De William Parker en 10 Disques

22 février – L’Appeal Du Disque - Février 2021

19 février – Jim Pepper, amer indien ?

15 février – Armando Anthony Corea et Milford Graves

22 janvier – L’Appeal Du Disque - Janvier 2021

18 janvier – FrenchQuartet 2021

17 janvier – Pour Saluer Franco

11 janvier – Miles Johnson & Jack Davis

4 janvier – Pérambulation virtuelle et nouvelannesque

19 décembre 2020 – R.I.P Jazz Fola

15 décembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Décembre 2020

11 décembre 2020 – L’helvète arlésienne et le chien à trois pattes

8 décembre 2020 – Pierre Millet, compositeur-trompettiste...

4 décembre 2020 – Le vecteur Jazz et ses pérambulations

30 novembre 2020 – Adrien Brandeis : Meetings