Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur Scène en 2022 » Tineke Postma Freya Group à Coutances

Tineke Postma Freya Group à Coutances

D 7 juin 2022     H 04:30     A Thierry Giard    


Tineke Postma Freya Group - Vendredi 27 mai 2022 à 20 h 30 - Cinéma Le Long-Court, Coutances (Festival Jazz sous les pommiers)

Tineke Postma : saxophones alto et soprano
Hildegunn Øiseth : trompette, corne de bouc
Petter Eldh : contrebasse
Tristan Renfrow : batterie

JPEG - 47.1 ko

Pas facile de conclure une tournée européenne ! Après une dizaine de dates en mai en Europe du Nord et Scandinavie, Tineke Postma se présente à Coutances avec un personnel renouvelé de moitié. Le trompettiste Ralph Alesi a rejoint les USA et le contrebassiste Robert Landfermann a également dû laisser sa place.

Tineke Postma Freya Group
Extrait de la page "Programme" sur le site www.jazzsouslespommiers.com (2022)

La version coutançaise de ce groupe recomposé reste néanmoins très internationale. Aux côtés de la saxophoniste néerlandaise, nous trouvons le batteur américain (bien établi en Europe) Tristan Renfrow, fidèle complice de Tineke Postma. À la contrebasse, c’est le solide suédois Petter Eldh [1] dont on a pu admirer la présence et l’engagement dans la musique... À la trompette, ce sera une occasion exceptionnelle d’écouter la remarquable Hildegunn Øiseth, musicienne norvégienne au jeu très poétique et inspiré que j’avais découverte dans le cadre du groupe "Avant Folk" de l’accordéoniste Frode Haltli [2] .
Le Freya Group est une référence à la mythologie nordique. Freya (ou Freyja) est une déesse majeure, quelque part entre Vénus et Minerve, entre beauté et combattivité. On verra donc dans ce projet une défense des valeurs de la féminité. C’est aussi, pour Tineke Postma, la mutation vers sa vie de mère après avoir été une musicienne très sollicitée par les plus grands d’un côté et de l’autre de l’Atlantique. Son fils a désormais huit ans, dira-t-elle au cours du concert, avant de lui dédier une de ses compositions. Huit années pendant lesquelles le tourbillon des projets musicaux n’aura plus été une priorité pour elle. En retournant aux USA en 2018 pour enregistrer l’album éponyme, c’était un peu un nouveau départ avec de nouvelles compositions enrichies par ses expériences de vie et une prise de conscience plus déterminée de sa condition de femme.
Bien que les compositions soient élaborées dans leur construction dans un esprit de swing moderne reposant sur une certaine sophistication rythmique. Les alliages de timbres et de couleurs sont élaborés (en l’absence d’instrument harmonique). Cependant, les deux nouvelles recrues n’ont jamais paru à la peine ! Hildegunn Øiseth a su compenser sa moindre connaissance des partitions par une interprétation singulière et légère, presque distanciée. La souplesse de son geste très dansant transparaît dans la finesse d’un jeu sur le son et le souffle. L’accord sonore entre les deux musiciennes a été particulièrement touchant dans les moments où Tineke Postma choisit le saxophone soprano... Moment surprenant et insolite aussi lorsque Hildegunn se saisit de sa corne de bouc, son instrument primitif fétiche dont elle sait exploiter avec finesse les possibilités sonores qu’on croirait limitées.
Pour tenir le cap avec une formule instrumentale qui n’est pas sans évoquer les premiers quartets d’Ornette Coleman (sans guitare ni piano), il faut une solide paire rythmique et là, on pouvait compter sur Petter Eldh et Tristan Renfrow qui ont su trouver tout de suite un équilibre pour assurer les bases de l’ensemble. Le cadre le la confortable salle de cinéma coutançaise en format "concert" pendant le festival était parfaitement adapté pour ce moment de musique sans fioritures, sans jeux de lumière... Des conditions "normales" qui nous semblent les plus adéquates pour profiter d’un vrai concert de jazz vivant et revigorant.
Un beau moment de musique généreuse et inspirée. On applaudit évidemment.

JPEG - 45.8 ko

Illustrations : extraits de l’œuvre originale du plasticien Chad Kouri pour l’illustration de l’album Freya.



Écouter "Freya" (et acheter si affinités pour que vivent la musique, les musicien.ne.s et les labels)
NB : Le Freya Group réuni lors de la session d’enregistrement à New York en 2018 se compose de rien moins que : Tineke Postma : sax alto et soprano / Ralph Alessi : trompette / Kris Davis : piano / Matt Brewer : contrebasse, basse / Dan Weiss : batterie !


Écouter aussi :


[1Musicien très prisé dans le jazz contemporain. On notera, par exemple, sa participation au magnifique trio du pianiste Django Bates, Beloved Bird..

[2Voilà encore un musicien à découvrir, à écouter et à inviter sur nos scènes françaises ! - Écouter Avant Folk II ici -