Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2007 » LATIN JAZZ : une compilation intéressante...

LATIN JAZZ : une compilation intéressante...

D 24 août 2007     H 11:20     A Jacques Chesnel    


Remarquablement bien présenté (livret en anglais, espagnol, français) cet album destiné à un large public présente un court panorama de quelques grands noms de latin jazz, union de la musique afro-cubaine et du jazz dans les années 1940 à New York.

Latin Jazz Compilation
Putumayo Music

De ces extraits de disques référencés, on retiendra les interprétations de l’orchestre de Machito en compagnie de l’immense saxophoniste alto Cannonball Adderley, des trompettistes Doc Cheatham et Joe Newman, de celles du « Roi du mambo » Tito Puente, du « Parrain du Latin Jazz » Ray Barretto et sa version du Summertime de George Gershwin (on aurait aimé connaître le nom du flûtiste). Le pianiste Hilton Ruiz se produit en petite formation très vivifiante dans laquelle on note les présences de Yomo Toro, virtuose du cuatro, du portoricain Dave Valentin et du vibraphoniste Jay Hoggard. Moins connu du grand public sont Manny Oquendo dont le jeu au bongo et aux timbales dédié au tipico, tout aussi effréné que raffiné, fit vibrer tous les grands clubs de New York et le trompettiste Alfredo « Chocolate » Armenteros, grand improvisateur mélodique.

Bouquet final avec l’association d’un autre trompettiste, Brian Lynch avec le pianiste et chef d’orchestre Eddie Palmieri avec une trop courte apparition du saxophoniste Phil Woods dans ces arrangements cuivrés et complexes qui ont fait la réputation internationale justifiée des différents groupes d’Eddie Palmieri.

Un album qui devrait satisfaire les amateurs de salsa, de ce latin jazz
qui depuis plus de soixante ans représente « la combinación perfecta », autrement la combinaison parfaite.


> LATIN JAZZ COMPILATION - Putumayo World Music Put 265-2

  • 1/ MACHITO with CANNONBALL ADDERLEY. Congo Mulence
  • 2/ PONCHO SANCHEZ. El Sabroson
  • 3/ TÓMAS EINARSSON. Rumdrum
  • 4/ TITO PUENTE. Cha Cha Cha
  • 5/ CHICO ALVAREZ. La Clave, Maraca y Güiro
  • 6/ RAY BARETTO. Summertime
  • 7/ HILTON RUIZ. Steppin4 with T.P.
  • 8/ MANNY OQUENDO & LIBRE. Cuando Se Acabara
  • 9/ CHOCOLATE ARMENTEROS. Trompeta en Montuno
  • 10/ THE BRIAN LYNCH / EDDIE PALMIERI PROJECT. Guajira Dubois

Album dédié au pianiste Hilton Ruiz mort à La Nouvelle Orleans (1952-2006)

Rechercher

Partager, commenter et plus...

RSS 2.0

Articles les plus récents

11 janvier – Miles Johnson & Jack Davis

4 janvier – Pérambulation virtuelle et nouvelannesque

19 décembre 2020 – R.I.P Jazz Fola

15 décembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Décembre 2020

11 décembre 2020 – L’helvète arlésienne et le chien à trois pattes

8 décembre 2020 – Pierre Millet, compositeur-trompettiste...

4 décembre 2020 – Le vecteur Jazz et ses pérambulations

30 novembre 2020 – Adrien Brandeis : Meetings

14 novembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Novembre 2020

11 novembre 2020 – BILLIE & ELEANORA Un film, un disque...

6 novembre 2020 – L’Amérique qui avance malgré tout...

5 novembre 2020 – Le Pérégrin Tourne En Rond Autour Du Jazz

30 octobre 2020 – PAN d’automne

25 octobre 2020 – Anne Ducros au Bal Blomet

21 octobre 2020 – Un Poco Loco : drôles d’oiseaux à Coutances

15 octobre 2020 – L’Appeal Du Disque - Octobre 2020

8 octobre 2020 – Le Pérégrin Pérambule Encore - 74