Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2007 » LESNE / ANGELINI / VIRET / LOPEZ : émotions et rêveries...

LESNE / ANGELINI / VIRET / LOPEZ : émotions et rêveries...

Colors

D 26 octobre 2007     H 17:08     A Jacques Chesnel    


Alchimie improbable ?

Quand on voit le catalogue de ces « territoires zig-zaguement zébrés », il n’est pas étonnant qu’un tel disque y figure…

G. Lesne / B. Angelini / JP Viret / R. Lopez - "Colors"
ZigZag Territoires - dist ; Harmonia Mundi - 2007

Il semble bien qu’il n’y a qu’en France qu’on se méfie (quelques fois pire) de ces mélanges des genres, lesquels font se retourner dans leurs tombeaux jazzistiques de soit-disant amateurs de musiques, des chefs d’écoles borné(e)s, de tous styles irrémédiablement bouclés, des grands-prêtres du dogme, des nostalgiques pleurnichards, des anciens combattants désarmés, bref, quelques empêcheurs irréductibles qui veulent scléroser la musique qu’ils veulent emprisonner… Là, présentement, la situation est claire, c’est tout le contraire : la réunion d’un chanteur contre-ténor reconnu, un pianiste amoureux de la mélodie de la chanson, deux jazzmen aux fortes identités… qui tous les quatre aiment autant de musiques différentes entre elles (du baroque au nouvelles musiques improvisées, pour faire un peu court) et, lassés des carcans, célèbrent l’éclectisme pour faire valser les étiquettes, comme l’écrit Jean-Philippe Viret qui continue : ici, ce n’est pas de jazz et de java dont il est question, mais plutôt de mémoire et d’improvisation… Nous voilà prévenus.

Couleurs, donc, sur des musiques de Bruno Angelini (sauf Cream de J.P.Viret) et des textes de Gérad Lesne à partir de la vision de tableaux de peintres du siècle dernier (impressionnistes et surréalistes, de Gustave Caillebotte à Salvador Dali).

De sa voix flûtée d’une grande douceur, sans mièvrerie ni affectation, Gérard Lesne (qui a depuis longtemps favorisé les passerelles entre les musiques) diffuse des rêveries, sortes d’abandons émotionnels, autour des couleurs en relation avec des peintures choisies pour leurs climats, sur des textes poétiques en formes d’haïkus très évocateurs (ciel prisonnier du silence entends la locomotive noire de mon père écoute le chant d’amour dans Orange). L’attention, le respect entre les musiciens et le chanteur sont flagrants, l’osmose est perceptible, totale ; il fallait cela pour la réussite de ce positionnement unique, de cette improbable alchimie.

Le résultat est à la hauteur ; et même plus : au sommet.


> Colors - Zig-Zag Territoires ZZT070901 - distribution Harmonia Mundi

GÉRARD LESNE (voix), BRUNO ANGELINI (piano), JEAN-PHILIPPE
VIRET (contrebasse), RAMON LOPEZ (batterie, tabla, cajon et percussions).

1/ Grey. 2/ Green. 3/ Yellow. 4/ White. 5/ Brown. 6/ Orange. 7 : Purple.
8/ Red. 9/ Blue. 10/ Cream

Compositions de Bruno Angelini sauf 10 de J-P. Viret / Textes de Gérard Lesne.


> Liens :
- http://www.zigzag-territoires.com
- http://www.gerardlesne.com
- http://www.brunoangelini.com
- http://www.viret.com
- http://www.ramonlopez.net
- http://www.harmoniamundi.com

Rechercher

Partager, commenter et plus...

RSS 2.0

Articles les plus récents

16 janvier – Dracula, un gentil conte pour les enfants

13 janvier – Le Pérégrin Pérambule encore - 55

6 janvier – Le Pérégrin Pérambule encore - 54

26 décembre 2019 – Jean François Pauvros - 7 films de Guy Girard

23 décembre 2019 – Le jazz et la scène - Thomas Horeau

21 décembre 2019 – Pierrick Hardy Quartet - L’ogre intact

20 décembre 2019 – L’Appeal Du Disque - Décembre 2019

18 décembre 2019 – Sylvain Rifflet et la mécanique du temps.

16 décembre 2019 – Le Pérégrin Pérambule Encore - 53

9 décembre 2019 – Boujou Jazz Factory - Jazz dans les prés

3 décembre 2019 – Tord Gustavsen Quartet au Théâtre de Caen

1er décembre 2019 – Benjamin Moussay piano solo

29 novembre 2019 – Le Pérégrin Pérambule encore - 52

27 novembre 2019 – Gabor Gado, Laurent Blondiau quintet

25 novembre 2019 – L’Appeal Du Disque - Novembre 2019 # 2

23 novembre 2019 – Le Pérégrin Pérambule encore - 51

20 novembre 2019 – Gourmet, un sextet venu du froid