Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2011 » Quinsin NACHOFF - FoMo

Quinsin NACHOFF - FoMo

D 11 février 2011     H 15:06     A Yves Dorison    


FoMo (Forward Motion), le nouveau disque de Quinsin Nachoff est de son propre aveu traversé par de multiples influences musicales qui vont de Messiaen à Radiohead, de Stravinsky à Hermeto Pascoal. Les huit compositions proposées par le saxophoniste sont des exemples d’écriture fouillée, malaxant un matériau dense, dont les richesses ne se dévoilent pleinement qu’après plusieurs écoutes attentives.

Avec Russ Johnson à la trompette, Adrean Farrugia au Fender Rhodes et Mark Kelso à la batterie, le ténor canadien expose un imaginaire fertile où l’imbrication des idées entre elles démontre le bien fondé et l’originalité du concept. De contrepoint en rupture rythmique, les harmonies sans cesse renouvelées laissent émerger des phrases musicales dont la lisibilité ne cède en rien à leur complexité. De prime abord, intellectuelle, cérébrale, la musique de Quinsin Nachoff se révèle peu à peu beaucoup plus chaleureuse et ouverte qu’il n’y parait. Le Fender Rhodes, pierre angulaire de ce quartet sans basse, n’y est pas pour rien qui nourrit et accompagne de son épaisseur la précision de la batterie comme les solis habités de la trompette et du saxophone. Chacun des musiciens excelle dans sa partie et illumine une musique dont la structure implexe n’est jamais pesante. FoMo pourrait, dans cet esprit, s’appeler « Tour de Force », d’autant plus que la musicalité ne souffre jamais des exigences du cadre imposé.

Au vu de ce disque indispensable, Quinsin Nachoff apparait comme un musicien explorateur qui, là où il pose son regard de compositeur, affectionne à l’évidence le travail de création soigné. Il impressionne par sa faculté à transmuer les formes par petites touches et à les développer jusqu’à l’accomplissement. C’est d’autant plus passionnant que c’est extrêmement rare à un tel niveau d’excellence.

__2__

> Quinsin NACHOFF : "FoMo aka Forward motion" - Musitronic Productions - disponible au format CD et en téléchargement sur
www.quinsin.com/store, et CD Baby...

Quinsin Nachoff : saxophone ténor et compositions / Russ Johnson : trompette / Adrean Farrugia : Fender Rhodes / Mark Kelso : batterie

01. Devil’s advocate / 02. Odyssic / 03. Sisyphus / 04. Forward motion / 05. Three trees / 06. Collateral / 07. Astral echo poem / 08. African skies

__2__

> Lien :
- www.quinsin.com

Dans la même rubrique

29 décembre 2011 – Disques : les Étoiles de l’année 2011

26 décembre 2011 – Vitrine décembre 2011 : disques et livre

12 décembre 2011 – Le Tourne-Disques de décembre 2011.

25 novembre 2011 – De 9 à 14 : jazz en bandes organisées.

23 novembre 2011 – Une "Double Lune" au-dessus de Cologne.

Rechercher

Partager, commenter et plus...

RSS 2.0

Articles les plus récents

18 janvier – FRENCHQUARTER 2021

17 janvier – Pour Saluer Franco

11 janvier – Miles Johnson & Jack Davis

4 janvier – Pérambulation virtuelle et nouvelannesque

19 décembre 2020 – R.I.P Jazz Fola

15 décembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Décembre 2020

11 décembre 2020 – L’helvète arlésienne et le chien à trois pattes

8 décembre 2020 – Pierre Millet, compositeur-trompettiste...

4 décembre 2020 – Le vecteur Jazz et ses pérambulations

30 novembre 2020 – Adrien Brandeis : Meetings

14 novembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Novembre 2020

11 novembre 2020 – BILLIE & ELEANORA Un film, un disque...

6 novembre 2020 – L’Amérique qui avance malgré tout...

5 novembre 2020 – Le Pérégrin Tourne En Rond Autour Du Jazz

30 octobre 2020 – PAN d’automne

25 octobre 2020 – Anne Ducros au Bal Blomet

21 octobre 2020 – Un Poco Loco : drôles d’oiseaux à Coutances