Vous êtes ici : Accueil » Archives » A VAULX JAZZ 2008

A VAULX JAZZ 2008

Encore une belle édition !

D 19 mars 2008     H 06:47     A Yves Dorison    


Le 21ème festival A Vaulx Jazz nous aura encore surpris par sa richesse, son éclectisme. De Jacques Schwartz-Bart au trio Romano-Sclavis-Texier accompagné par les photographies de Guy Le Querrec, du Mégaoctet d’Andy Emler au Tribute to Art Blakey, de Diunna Greenleaf à Jimmy Burns, des découvertes régionales (Pink Petticoat notamment) à Guy Marchand ou Térez Montcalm, d’Archie Shepp à Mina Agossi, de Buika à Vincent Courtois, la liste est longue des grands moments vécus cette année dans cette ambiance propre à Vaulx, toute de simplicité et de convivialité.

Nous avons choisi de nous arrêter sur la soirée de clôture et plus particulièrement sur le quartet "What do you mean by silence" de Vincent Courtois.

Vincent Courtois
15 mars 2008, A Vaulx Jazz

Accompagné par Marc Baron au saxophone, par François Merville aux percussions et Jeanne Added au chant, Vincent Courtois offre aux spectateurs un monde à vivre de l’intérieur, dans une forme d’apnée salutaire qui isole, le temps d’un concert, de toute médiocrité. Le silence est là dans toutes ses résonnances. Dans la voix de Jeanne Added en nappes fébriles ou en chuchotis anxieux, dans le violoncelle de Vincent Courtois en éclats distordus ou filés, dans l’imaginaire percussif de François Merville comme dans la présence insidieuse des notes saxophoniques de Marc Baron.

Jeanne Added
15 mars 2008, A Vaulx Jazz

What do you mean by silence ? The rest is silence... La parcours hamlettien du quartet en réponse à John Greaves traque l’insondable sonorité du bruit ultime, sa couleur intemporelle et les lignes infrangibles de son absence. L’empathie entre les musiciens, évidente de la première à dernière note, porte le projet comme elle emporte le spectateur. Une architecture se dessine peu à peu, bâtie sur une émotion poétique "chairement" acquise où l’alchimie des formes musicales improvisées fait office de maître d’oeuvre.

What do you mean by silence
15 mars 2008, A Vaulx Jazz




Le voyage est beau dans le champ des possibles. On ne saurait trop vous le conseiller.






> A écouter :

- Vincent Courtois Quartet
What do you mean by silence ?
Label Le Triton - 2006 - Lire la chronique sur CultureJazz.


> Liens :
- Festival A Vaulx Jazz : http://www.avaulxjazz.com/
- Vincent Courtois : http://vcourtoi.club.fr/index.html

Rechercher

Partager, commenter et plus...

RSS 2.0

Articles les plus récents

16 janvier – Dracula, un gentil conte pour les enfants

13 janvier – Le Pérégrin Pérambule encore - 55

6 janvier – Le Pérégrin Pérambule encore - 54

26 décembre 2019 – Jean François Pauvros - 7 films de Guy Girard

23 décembre 2019 – Le jazz et la scène - Thomas Horeau

21 décembre 2019 – Pierrick Hardy Quartet - L’ogre intact

20 décembre 2019 – L’Appeal Du Disque - Décembre 2019

18 décembre 2019 – Sylvain Rifflet et la mécanique du temps.

16 décembre 2019 – Le Pérégrin Pérambule Encore - 53

9 décembre 2019 – Boujou Jazz Factory - Jazz dans les prés

3 décembre 2019 – Tord Gustavsen Quartet au Théâtre de Caen

1er décembre 2019 – Benjamin Moussay piano solo

29 novembre 2019 – Le Pérégrin Pérambule encore - 52

27 novembre 2019 – Gabor Gado, Laurent Blondiau quintet

25 novembre 2019 – L’Appeal Du Disque - Novembre 2019 # 2

23 novembre 2019 – Le Pérégrin Pérambule encore - 51

20 novembre 2019 – Gourmet, un sextet venu du froid