« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Jazz en action » Upstairs, Montréal ( Canada ) .

Upstairs, Montréal ( Canada ) .

D 26 septembre 2008     H 22:29     A Christian Ducasse    


Clôture de la période estivale rime avec reprise de la belle saison des clubs. Proximité, intimité, convivialité soit quelques repères qui contrastent avec les mégas rassemblements de l’été.

Le plus gros , le plus grand : Montréal ( Canada) , Rotterdam ( Pays Bas), deux villes qui ne possèdent de club offrant régulièrement son minimum de swing aux passionnés locaux. Ce paradoxe on le vérifie dans la grande cité du Québec. Petite visite dans un des seuls lieu recommandable pour les fans de « licence jazz » : le Upstairs.

Ce mercredi 2 juillet 2008 , la 29 ème édition du Montréal Jazz festival bat son plein, Aretha Franklin est en ville, Steely Dan et Abbey Lincoln sont en action dans de magnifiques théâtres. Ailleurs dans le centre ville, autour du palais des Arts de nombreuses scènes proposent des concerts gratuits à des milliers de badauds.

Chet Doxas au club Upstairs le 2 juillet 2008 -  voir en grand cette image
Chet Doxas au club Upstairs le 2 juillet 2008
Photo © Christian Ducasse

Situé à deux pas de la rue Sainte Catherine Ouest, la rue Mackay a tous les atours des petites artères de Greenwich Village à New York. Le Club ou plutôt le bar restaurant s’agence en longueur. De petites tables rassemblent une clientèle plutôt bruyante présente ici pas forcément pour la musique. Après un concert d’une des gloires locales Ranee Lee, chanteuse pensionnaire du beau label Canadien « Just In Time » qui fête ses 25 ans, ce sera la jam animée par un brillant saxophoniste ténor Chet Doxas, un as local membre d’une dynastie active dans la musique et son négoce.

Jeu puissant plein de sève, Chet Doxas et ses compagnons font vibrer en acoustique une composition de Jimmy Giuffre puis hissent à un haut niveau d’autres standards ou compositions personnelles. Doxas compte dans la jeune génération montréalaise où brille un autre ténor programmé ce jour-là au festival et bien connu des parisiens : Jean-Christophe Béney. Le Upstrairs se situe plutôt downstairs en réalité car il faut descendre quelques marches pour y pénétrer. L’accueil reste typiquement nord américain et il convient d’attendre avant de se voir attribuer une table. Cette année, le club figure dans la programmation de la 29 ème du festival, même s’il est excentré des shows qui rassemblent une foule impressionnante.

À l’occasion des 30 ans du Montréal Jazz Festival, ses responsables annoncent l’ouverture d’un jazz club au cœur de la fête. Dans l’attente, il sera recommandé de fréquenter le Upstairs qui offre à l’année une programmation digne d’intérêt et source de découvertes.


> Upstairs. rue 1254 Mackay ; Montréal (Canada)