« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2008 » Bruno REGNIER : dansons maintenant !

Bruno REGNIER : dansons maintenant !

« Suite... de danses »

D 17 octobre 2008     H 21:52     A Thierry Giard    


Après une immersion orchestrale péri-cinématographique dans l’œuvre de Buster Keaton (Steamboat Bill Jr et Sherlock Jr), le compositeur et joueur d’orchestre Bruno Regnier nous convie à un bal imaginaire et fantaisiste né de ses souvenirs les plus divers et de ses rêveries musicales.

Cette fois encore, il a façonné son orchestre, l’X’tet, au gré de se envies.

X'tet Bruno Regnier - « Suite... De danses » -  voir en grand cette image
X’tet Bruno Regnier - « Suite... De danses »
Label Yolk / Anticratf - oct. 2008

Envie de rythmes atypiques (La claudicante, ça ne s’invente pas ?) souplement structurés par la batterie de Matthieu Desbordes et la contrebasse ronde et précise de Frédéric Chiffoleau.

Envie d’une ligne harmonique légère ? La guitare d’Alexis Thérain fait merveille dans ce contexte, aérienne et finement ciselée, en particulier quand elle se fait simplement acoustique (Anton). Une contribution dans la lignée de son bel album solo, Temps mosaïque.

Envie d’orchestrations tour à tour feutrées et brûlantes, rudes et brillantes. Et là, rien de tel que le fidèle X’tetien Jean-Louis Pommier (Eh oui ! Toujours lui, qui s’en plaindra ?) pour faire chanter son trombone gouailleur et discrètement virtuose, épaulé par son compère Matthias Mahler. Sébastien Texier se livre à des arabesques et figures de style bien troussées au sax alto et aux clarinettes. Tout l’orchestre semble éprouver un réel bonheur à jouer (et surtout pas exécuter) cette musique joviale et pleine de finesse.

on aime !
on aime !

Les compositions de Bruno Regnier sont des petites perles. On y retrouve l’influence des grands du jazz mais des effluves de Satie, de Stravinsky ou de Bartok. Ses arrangements peuvent évoquer Gil Evans dans les alliages de timbres et le plaisir des rythmes qui émergent des nappes sonores.

Disons-le : cet orchestre donne ici le meilleur de son potentiel. Pour oser un clin d’œil mathématique, nous dirons que dans l’X’tet, si « x » apparaît, d’un projet à l’autre, comme une variable de structure et d’organisation instrumentale, on admettra que l’imagination, la créativité et la qualité des interprétations sont bien les constantes de ce petit grand-orchestre qui doit aussi son équilibre à l’aide de la Région Centre, il faut le souligner.

Alors, en boitillant ou en valsant à cloche pied, à 3, 4 ou X temps : dansons maintenant !


> X’Tet Bruno Regnier - « Suite... de Danses » - Yolk Records J2041 - distribution Anticraft

Sébastien Texier : saxophone alto et clarinettes / Rémi Dumoulin : saxophone ténor et clarinettes / Olivier Thémines : clarinettes / Alain Vankenhove : trompette / Matthias Mahler : trombone / Jean-Louis Pommier : trombone / Alexis Thérain : guitares / Frédéric Chiffoleau : contrebasse / Matthieu Desbordes : batterie / Bruno Regnier : compositions et direction

01. Brass Dance # 1 / 02. Anton / 03. Canto y danzas y canto again / 04. Fin de danse #2 / 05. Alaoud / 06. Tit’ valse à 3 ou 4 / 07. La claudicante / 08. Barillet / 09. Gait / 10. Brass Dance #2

Enregistré en juillet 2007 au studio La Buissonne (Pernes les Fontaines -84-) par Gérard de Haro et Nicolas Baillard.


> Lien :

Dans la même rubrique

28 décembre 2008 – BD-Bossa : soirée à Copacabana.

27 décembre 2008 – Jean-Luc FILLON : « Oborigins »

23 décembre 2008 – 1964-65 : le piano libre chez ESP

20 décembre 2008 – La vitrine de Noël 2008 : 9 disques, 9 !

18 décembre 2008 – Christophe LELOIL sextet : de l’évolution du swing.