« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Archives » Couturier / Méchali / Laizeau : les « 3 F » à Caen.

Couturier / Méchali / Laizeau : les « 3 F » à Caen.

Musique en jeu autour de Fédérico Mompou

D 8 novembre 2006     H 22:41     A Thierry Giard    


Les 3 F “se jouent de” Federico Mompou (1893-1987)

GRAND AUDITORIUM - Conservatoire de Caen (Calvados) - Samedi 21 octobre 2006

3F - Couturier / Méchali / Laizeau -  voir en grand cette image
3F - Couturier / Méchali / Laizeau
Conservatoire de Caen - 21 / 10 / 2006

François Couturier, piano / François Méchali, contrebasse / François Laizeau, batterie, percussion.


Je dois reconnaître humblement que j’ignorais tout de Federico Mompou avant ce soir d’octobre 2006 où les 3 F(rançois) avaient choisi « se jouer » de quelques unes de ses œuvres.

Pianiste et compositeur catalan, Federico Mompou (1893-1987) a passé une grande partie de sa carrière en France où il a côtoyé des compositeurs comme Fauré ou Poulenc. La majeure partie de son œuvre est constituée de compositions pour piano. Rien d’étonnant dès lors à ce que François Couturier s’empare de ces thèmes pour laisser libre cours à la créativité qu’on lui connaît : raffinement pianistique allié à une maîtrise subtile du rythme.

3F : F. Couturier / F. Méchali -  voir en grand cette image
3F : F. Couturier / F. Méchali
Conservatoire de Caen - 21/10/2006

A la contrebasse, François Méchali se place en élément axial du trio, assumant sa tâche avec une belle assurance et un son rond et charpenté. Il était ici un peu dans ses murs puisqu’il a succédé en 2005 au saxophoniste Richard Foy pour enseigner dans la classe de jazz du conservatoire de Caen.

Ce trio s’est construit sur des amitiés durables et on sent à tout moment une grande complicité un un plaisir de jouer sans concessions à la facilité qui fait plaisir à entendre. François Laizeau confirme dans ce contexte toutes ses qualités de batteur soucieux de diversifier sa palette sonore. Son sens de l’écoute et sa faculté à faire danser chaque mesure apporte une souplesse remarquable à cette formation.

Un concert passionnant qui a pleinement convaincu le public présent. Les deux rappels ont permis de profiter encore un peu plus d’une formation qui reste discrète sur la scène du jazz mais dont les qualités n’ont rien à envier à nombre de trios en vogue.

3F : F. Méchali / F. Laizeau -  voir en grand cette image
3F : F. Méchali / F. Laizeau
Conservatoire de Caen - 21/10/2006

Liens :

> Biographie de Federico Mompou : www.musicologie.org

> Programme des concerts au conservatoire de Caen

> La chronique du dernier disque de François Couturier : Nostalghia – song for Tarkovsky