« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2009 » Franck Tortiller et L’Orchestre

Franck Tortiller et L’Orchestre

« Sentimental 3/4 »

D 6 février 2009     H 19:54     A Thierry Giard    


On ne nous dit pas s’il faisait beau à Couches du 16 au 20 juin 2008 mais il est certain qu’une chaleureuse ambiance régnait au domaine « Les Bertrands » pendant la séance d’enregistrement et ça s’entend dans ce beau disque qui brille de mille feux et fait tournoyer nos têtes !

on aime !
on aime !

C’est là, sur ses terres natales de Bourgogne, que Franck Tortiller a peaufiné et enregistré ce programme préparé à l’origine pour son Orchestre National de Jazz . Dans ce coin de campagne, à l’écart des turbulences urbaines, il a pris l’habitude de réunir ses copains pour affiner ses projets, leur donner corps et vie au milieu du vignoble. Sentimental 3/4, révérence affectueuse aux trois temps de la danse, aura été le moins joué des projets menés avec son ONJ (2005 à 2008). L’hommage à Led Zeppelin, Close to Heaven, et Électrique auront plus séduit les organisateurs et autres diffuseurs... Qu’importe ! Le projet est publié et joué aujourd’hui puisque cet Orchestre aura eu une vie avant et après la période « nationalisée ». Profitons de le savourer maintenant avec le recul nécessaire à la dégustation d’un grand cru.

Franck Tortiller et L'Orchestre : « Sentimental 3/4 »  -  voir en grand cette image
Franck Tortiller et L’Orchestre : « Sentimental 3/4 »
CAM Jazz / Harmonia Mundi

Disons-le sans détours, ce disque est un petit bijou. Superbement enregistré, joué avec fougue, finesse et enthousiasme. On tourne, on s’étourdit, on s’envole, on valse encore et encore... Un vrai bonheur sur les compositions légères et subtiles du leader qui met aussi en valeur quelques belles pièces d’emprunt le long du chemin. Ainsi, « Domino » (1950) que chanta André Claveau, l’inévitable Gus Viseur avec une reprise de Douce Joie (Eric Bijon, qui chauffe, chauffe !) et un final tournoyant comme une espagnolade : « Impasse des vertus », classique du musette, lancé par les percussions-claviers et le soprano d’Eric Séva dans une ambiance « live » réjouissante.

Des arrangements irréprochables, des solistes inventifs à l’énergie et au feeling communicatifs, tout cela contribue à faire de Sentimental 3/4 une réussite majeure. Une manière intelligente et joyeuse d’honorer nos musiques de danse savantes ou populaires.

Un mot suffira : bravo !


> Franck Tortiller et L’Orchestre : « Sentimental 3/4 » - CAM Jazz CAMJ 7818-2 - distribution Harmonia Mundi

Franck Tortiller vibraphone, composition, direction / Vincent Limouzin vibraphone, marimba / Patrice Héral batterie, percussions, voix, live samples / Yves Torchinsky contrebasse / Eric Bijon accordéon / Jean Gobinet trompette / Herbert Joos trompette / Eric Séva saxophones / Bruno Wilhelm saxophone alto / Jean-Louis Pommier trombone / Michel Marre tuba

01. VALSE 4 / 02. RUE AUX FROMAGES (Eric Séva) / 03. VALSE 5 + DOMINO (L. Ferrari, J. Plante) / 04. VALSE 2 / 05. VALSE 1 / 06. VALSE 4 (REPRISE) SOLO / 07. VALSE 6 / 08. VALSE 3 / 09. DOUCE JOIE (Gus Viseur) / 10. IMPASSE DES VERTUS (E. Dory ; A. Murena ; G. Favreau)

Enregistré à Couches (Saône-et-Loire) en juin 2008.


> Liens :