« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Archives » Londres : LOOP COLLECTIVE FESTIVAL au VORTEX

Londres : LOOP COLLECTIVE FESTIVAL au VORTEX

Dans le tourbillon de la jeune scène Jazz londonienne (12 au 15 Fevrier 2009)

D 27 février 2009     H 06:00     A Michel Dubourg    


D’abord le lieu : “The Vortex”, un club atypique et indispensable situé dans un quartier est de Londres en pleine réhabilitation. Ce club de deux ans d’âge accueille 7 jours sur 7, toute l’année, de jeunes groupes de la scène créative anglaise et invite quelques musiciens de renom (Yaron Herman, Lionel Louéké, Evan Parker, Bobo Stenson). Deux permanents à mi-temps et de nombreux bénévoles assurent le fonctionnement de ce beau club à l’acoustique irréprochable, dans un cadre confortable et convivial à des tarifs très abordables.

« Blink » au Loop Collective festival 2009. -  voir en grand cette image
« Blink » au Loop Collective festival 2009.
Photo © Stephanie KNIBBE

Le Vortex ouvrait donc ses portes au premier Loop Collective Festival quatre jours durant, de 18 heures à 1 heure du matin.

Loop est un collectif de musiciens (une quarantaine environ) fondé en 2005 à Londres, dont les membres représentent la jeune génération de musiciens de jazz désireux de partager des collaborations artistiques, d’organiser des évènements (concerts,festival), de promouvoir les enregistrements de musique créative (Loop records, leur label, a réalisé 8 albums en 2008).

Alex Bonney et Dave Kane au Loop Festival 2009 -  voir en grand cette image
Alex Bonney et Dave Kane au Loop Festival 2009
Photo © Stephanie KNIBBE

Robin Fincker, l’un des fondateurs et artisan de ce collectif est un jeune musicien français installé à Londres depuis une dizaine d’années. Il partage maintenant son activité entre Londres et Paris (C.N.S.M. [1].), travaillant avec des musiciens comme Stéphane Payen ou le Surnatural Orchestra.

Le festival permettait de découvrir une vingtaine de groupes sur les 4 jours. Personnellement, nous avons assisté aux concerts des 13 et 14 Fevrier et entendu Dog Soup, Ivo Neame quartet, D Kane, A Bonney, Fraud, Blink, Phronesis, Outhouse, Sam Crockatt quartet.

Comme tenait à le rappeler Robin Fincker (saxophoniste des groupes Blink et Outhouse) pas de chapelles ni d’étiquettes dans les différentes musiques présentées. Certains solistes passaient sans problème de groupes relevant d’une esthétique free ou creative music à des combos proposant un répertoire plus modal ou mélodique.

« Fraud » : James Allsopp (sax), Stian Westerhus (guitare), Tim Giles (batterie) -  voir en grand cette image
« Fraud » : James Allsopp (sax), Stian Westerhus (guitare), Tim Giles (batterie)
Photo © Stephanie KNIBBE

Tous les musiciens affichaient une joie et un plaisir de jouer et de faire partager leur musique auprès d’un public jeune, nombreux, curieux et enthousiaste.

A noter, la prestation du duo inventif Dave Kane (contrebasse) et Alex Bonney (trompette) explosant les rôles traditionnels de ces deux instruments ou encore la performance remarquable et remarquée du saxophoniste James Allsopp du groupe Fraud renforcé par la guitare saturée et incisive du norvégien Stian Westerhus, un nom à retenir.

Robin Fincker (sax tenor et clarinette) a su tirer son épingle du jeu au sein des groupes Blink et Outhouse.

Dans un style plus classique, saluons également la prestation du saxophoniste Sam Crockatt et du pianiste Gwilym Simcock.

Ateliers pendant le Loop Collective Festival -  voir en grand cette image
Ateliers pendant le Loop Collective Festival
Photo © Stephanie KNIBBE

Les batteurs Dave Smith ou encore Paul Clarvis ont fait preuve d’une belle inventivité et maîtrise technique.

Signalons enfin que, chaque après-midi, fonctionnaient des ateliers ouverts aux musiciens désirant se perfectionner. De même, à 18 heures, se déroulaient des concerts gratuits au @the Ochre Works situé sous le Vortex.

En conclusion, j’aimerais souligner l’organisation impeccable et l’accueil chaleureux de Stephanie Knibbe assistant-manager du Vortex. Si vous avez l’occasion de vous rendre à Londres (la Livre est peu chère en ce moment !) un détour par ce club s’impose !


> The Vortex Jazz Club - 11 Gilett Street London N16 8JH

> A écouter :


[1Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris