« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2009 » SAMUEL BLASER, en écoute à la maison

SAMUEL BLASER, en écoute à la maison

D 4 avril 2009     H 22:13     A Yves Dorison    


Samuel Blaser est le tromboniste suisse qui monte (et pas seulement dans les alpages). Aujourd’hui basé à Berlin, le natif de La Chaux de Fonds n’en fréquente pas moins New York assidûment et il semble que ce pendule transocéanique lui soit bénéfique. Après son passage surprise en quartet à Lyon avec Bruno Tocanne, Rémi Gaudillat et Michael Bates (voir l’article) qui nous a séduit et impressionné, nous avons eu l’envie de nous pencher sur sa production discographique récente. L’homme est prolifique : un CD en quartet, un en duo et un en solo (exercice redoutable). Visiblement, il aime à mêler les genres, sans brouiller les pistes, avec un souci constant de l’improvisation innovante qui le rend très attractif, non sans raison.


7th heaven 2008 - Between the lines BTLCHR 71217

Enregistré à Lausanne le 15 novembre 2006

7th heaven, 2008 -  voir en grand cette image
7th heaven, 2008

Samuel Blaser : Trombone / Scott Dubois : guitare / Thomas Morgan : contrebasse / Gerald Cleaver : drums

Avec autour de lui trois musiciens d’une étonnante souplesse et d’une rare délicatesse, Samuel Blaser peut, dans ce disque, se consacrer à l’exploration de ses propres compositions en toute quiétude, mais pas seulement. La guitare introspective et colorée de Scott Dubois, la basse mélodique quelquefois buissonière de Thomas Morgan, l’imagination rythmique de Gerald Cleaver sont un accompagnement et un soutien solides pour le tromboniste. Entre eux quatre, l’interaction n’est pas un vain mot. On jurerait qu’ils s’amusent à piocher dans un pot commun les idées complices qui les réunissent afin de les remodeler au gré du discours qu’ils s’inventent. Un bel exemple d’une veine presque free dans laquelle coule un liquide musical eurythmique.

Remarquable.


Yay 2008 - Fresh Sound New Talent FSNT 332

Enregistré à Lausanne les 15 et 16 mai 2007

Yay, 2008 -  voir en grand cette image
Yay, 2008

Samuel Blaser : Trombone / Malcolm Braff : piano et percussions

Voilà un disque d’explorateurs. Braff et Blaser croisent le fer autour d’influences rythmiques marquées par l’Afrique autant que l’Amérique. Souvent incantatoire, leur musique diffuse un parfum lourd de nuances opulentes (?!). On sent les couleurs bouillir jusqu’au crescendo qui donne aux deux musiciens la possibilté d’exprimer sans réserve leur virtuosité. Dans les morceaux mélodiquement plus appuyés, l’apaisement passager laisse l’occasion à l’auditeur de goûter d’autres saveurs dont la simplicité apparente recèle des trésors de complexité harmoniques. On vous recommande, entre autre et plus particulièrement leur version de Caravan ; vous ne l’entendrez pas souvent ainsi. Mais chaque morceau de cet enregistrement est un régal aux surprises multiples. Malcolm Braff et Samuel Blaser forme un duo singulier à découvrir dès que possible.


Solo Bone 2009 - Slam Productions SLAMCD 518

Enregistré à La Chaux de fonds le 4 novembre 2007

Solo bone, 2009 -  voir en grand cette image
Solo bone, 2009

Samuel Blaser : trombone

Plus encore que dans les précédents disques, on profite pleinement de la sonorité colorée de l’artiste, de sa finesse et de sa précision. C’est d’autant plus étonnant que l’album a été enregistré en public. Samuel Blaser, aussi jeune soit-il, possède déjà un sens du jeu que beaucoup de musiciens, actifs depuis plus longtemps, peuvent lui envier. On voudrait presque, par moment, qu’un peu de fragilité technique apparaisse, qu’un soupçon d’immaturité raye sournoisement la précellence de la performance. Enfin, on s’interroge un peu : et si ce type de prestation ne donnait pas plus de plaisir en concert que sur CD ? On ne s’ennuie pas à l’audition, mais on est un peu frustré. On aurait préféré écouter-voir.


> Liens :