« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Archives » Franck TORTILLER Quartet

Franck TORTILLER Quartet

« Purple and high »

D 5 avril 2009     H 10:51     A Alain Gauthier    


Première apparition du nouveau quartet de Franck TORTILLER au jazz club Sceaux What, quartet intergénérationnel regroupant de « vieux » compagnons de route et un tout jeune.

Franck TORTILLER, vibraphone, Patrice HÉRAL, batterie, voix et bidouillages, venu de l’ancien ONJ, Matthieu MICHEL, trompette et bugle, venu du Vienna Art Orchestra et Antoine REININGER, basse électrique, venu en voiture.

Comme le raconte TORTILLER, il a conçu le programme à partir des musiques que son ado de fils écoute, en les revisitant à sa manière. D’où, outre ses compositions, des emprunts à Radiohead, Prince, Muse, Red Hot Chili Peppers et Led Zepellin ( un superbe morceau à la structure rythmique difficile-7/4, 4/4 et valse ).

Le nouveau site web de Franck Tortiller ! voir en grand cette image
Le nouveau site web de Franck Tortiller !
à visiter...

Les deux premiers morceaux sont nécessaires pour que la musique s’installe et que les oreilles se fassent à la présence vibrante du vibraphone en même temps que la trompette bouchée ( mais non, il n’y a pas eu de sabotage ) susurre thèmes et soli. Mathieu MICHEL joue tout en retenue, intimistement : pas de grandes échappées lyriques, pas de phrases brûlantes et urgentes, un genre de propos tranquille qui raconte. Patrice HÉRAL nous ravit, au-delà de son jeu de batteur inspiré, par un solo vocalo-électronique ( et non électronico-vocal) qui pourrait presque nous réconcilier avec ces musiques que les CHSCT [1] devraient interdire pour cause d’agression des petits os fins de l’oreille interne. Le petit jeune joue de la basse électrique : il est la caution de ce rock qui inspire le programme et a l’opportunité de nous le faire entendre. Franck TORTILLER enveloppe le tout de sa virtuosité, de sa créativité, de sa présence et, ce soir, c’est un quartet de conteurs qui nous enchante avec ses belles histoires.


> Liens :


[1À savoir : Comités d’Hygiène, de Sécurité, et des Conditions de Travail ! NDLR !