« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2009 » Archie SHEPP à Milan : couleurs de la musique noire.

Archie SHEPP à Milan : couleurs de la musique noire.

« Phat Jam in Milano »

D 25 avril 2009     H 09:00     A Thierry Giard    


Voilà un disque au contenu déjà historique alors qu’il est tout juste paru. Non pas qu’il s’agisse d’un monument incontournable : la marche est encore haute, mais les propos du rappeur Napoleon Maddox dans « III Biz » font référence à une époque désormais révolue : l’ère Bush aux USA ! (ce disque a été enregistré en novembre 2007).

Historique également, la rencontre entre Archie Shepp et Oliver Lake. Deux références de la musique créative afro-américaine qui n’avaient jamais enregistré ensemble. « Désormais, il me semble que je connais Oliver Lake depuis toujours... » écrit Shepp, ravi, dans le texte de pochette.

Archie SHEPP : « Phat Jam in Milano »  -  voir en grand cette image
Archie SHEPP : « Phat Jam in Milano »
Dawn of Freedom / Harmonia Mundi.

En publiant cet album chatoyant dans sa forme, enregistré en prise directe sur la console de mixage, sans artifices pour préserver la spontanéité du moment, Archie Shepp rappelle une fois encore sa volonté militante de préserver les liens qui unissent les courants de la grande musique noire : le rythme, le chant, la parole, le cri.

Napoleon Maddox introduit le concert en précisant qu’il adhère à un courant esthétique « que l’on nomme hip-hop » mais qu’il a appris « que cette musique ne serait rien sans l’héritage des musiques comme celles que transmet Mr Archie Shepp ». A l’écoute de ce disque, on ne peut douter de la sincérité de ce poète-musicien qui s’intègre avec bonheur dans cette formation, entre rap et percussions vocales, propulsé par le formidable drumming de Hamid Drake (le must de la batterie actuelle à nos yeux !) .

Fortement ancrée dans les structures du hip-hop, la musique de ce disque conserve cependant intacte toute son essence « jazz ». Un contexte dans lequel Oliver Lake se montre très à l’aise (on se souviendra de son groupe jazz-funk-free « Jump-Up »). Ses interventions au sax alto sont toujours aussi vives et tranchantes. A la contrebasse, Joe Fonda assure remarquablement le soutien rythmique (III Biz) et s’exprime en soliste inspiré (Kashmir).

Clé de voute de cette formation composite, Archie Shepp assume pleinement son rôle de leader-fédérateur. On retrouve avec plaisir sa sonorité si particulière. Même si la verve n’est plus la même qu’autrefois (il est « épaulé » ici par Cochemea Gastelum au ténor), la légende est bien vivante et la voix porte son engagement avec une conviction intacte.

Un disque au carrefour des styles, tout à fait recommandable tant pour les jazzfans curieux ou fidèles admirateurs de Shepp que pour les accros du hip-hop tentés par une aventure vers d’autres champs musicaux, plus ouverts et lumineux peut-être.


> Archie SHEPP : « Phat Jam in Milano » - Dawn of Freedom DOF0901 - distribution Harmonia Mundi.

Archie Shepp : saxophone, voix / Napoleon Maddox : rap, beatbox / Oliver Lake : saxophone alto / Joe Fonda : contrebasse / Hamid Drake : batterie / Cochemea Gastelum : saxophone ténor

Enregistré en concert le 19 novembre 2007 - Milan

01 - Dig (coda sax : Sonny) / 02 - Ill Biz / 03 - Kashmir / 04 - The life we chose / 05 - Revolution / 06 - Casket / 07 - Ill Biz (Radio Edit)


> Liens :

Rechercher

Partager, commenter et plus...

Page Google+ CultureJazz Page Facebook CultureJazz twitter RSS 2.0

Articles les plus récents

16 décembre – Six disques en vitrine - décembre 2017 #2.

14 décembre – Lettre ouverte

13 décembre – Quatre garçons dont Le Van

11 décembre – Diego Imbert « Tribute to Charlie Haden » à Paris

9 décembre – Pile de Disques de décembre 2017

7 décembre – Les Pérambulations Du Pérégrin - 80

5 décembre – Rouge et noix au jazz-club de Grenoble

4 décembre – Cinq disques et un livre en vitrine - décembre 2017

3 décembre – Velvet Revolution

1er décembre – Les Pérambulations Du Pérégrin - 79

29 novembre – IXI Électrique

27 novembre – James Carter’s Elektrik Outlet à Caen.

25 novembre – BLIND ( aveugle )

23 novembre – Greg LAMY Quartet

20 novembre – Six disques en vitrine - novembre 2017 #2.