« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Archives » Lyon : AGAPES the blues, ou comment finir TOUS DEHORS !

Lyon : AGAPES the blues, ou comment finir TOUS DEHORS !

D 20 mai 2009     H 06:05     A Yves Dorison    


Le 2ème petit festival des gros orchestres de l’association Agapes, agitatrice jazzy depuis deux décennies et reconnue par ses pairs pour l’excellence de son travail de fond, a débuté hier (15 mai) Salle Genton, à Lyon. L’orchestre de Laurent Dehors a dynamité la salle comme il a coutume de le faire où qu’il aille. Qualité d’écriture et justesse sont toujours au rendez-vous avec ses musiciens-là, inventivité et musicalité aussi.

Laurent Dehors -  voir en grand cette image
Laurent Dehors
Salle Genton, 14 05 2009

Hélas, Yves Bleton, qui dirige Agapes, nous a fait part du non renouvellement de leur contrat avec la salle Genton l’année prochaine. Est-ce la MJC ou la mairie qui les déposent sur le pavé ? On ne sait pas. Toujours est-il que la création, l’originalité et l’exigence artistique passent à la trappe ! Normal, cela ne rapporte rien, sinon du plaisir. Alors on confisque le trousseau de clefs et tout va mieux.

Nos élus savent-ils ? Dans ce cas, sont-ils maladroits, un peu gauches ou, au contraire, très adroits ? Nous n’avons pas la réponse. Force est de constater qu’une fois encore, l’indépendance d’esprit est punie. Faut-il croire, avec le chœur, que la culture est aussi unique que la « pensée », qu’elle ne peut séduire que la masse et que la diversité, de par l’esprit de tolérance qu’elle engendre, est une hérésie nuisible à la démocratie ?

  • Tiens, si on s’ennuie, on pourrait s’organiser un petit autodafé ; on crame les partoches à Tocanne, histoire de se réchauffer le cœur et de donner le bon exemple. Non ? Plus sérieusement M’sieur Bleton, j’ai une piste : la prison Saint-Paul vient d’être vidée et j’ai de la peinture à la cave...

> Liens :