« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Archives » Chaleurs à Vienne avec l’Hénaurme « Enormous Band »

Chaleurs à Vienne avec l’Hénaurme « Enormous Band »

« Remembering Gil Evans, Lumière et ONJ »

D 3 juillet 2009     H 21:50     A Alain Gauthier, Yves Dorison    


Ils sont vingt-deux sur scène pour former le Laurent CUGNY Enormous Band.
Enormous, c’est sûr : 15 souffleurs, 2 frappeurs, 3 pinceurs de cordes et 2 masseurs de clavier. La crème onctueuse et la croûte dorée du gratin des musiciens franco-italo-belges. Laurent CUGNY a un talent indéniable pour découvrir et faire venir des musiciens en culotte courte et donc pleins de promesses et d’autres déjà confirmés ( en pantalon long ).
Les voici ( attention : on s’accroche au plumeau ) :

Laurent Cugny -  voir en grand cette image
Laurent Cugny
Jazz à Vienne, 29/06/2009
  • au pupitre des saxes et autres clarinettes basses : Pierre-Olivier GOVIN, Stéphane GUILLAUME, Thomas DE POURQUERY, Stefano Di BATTISTA, Thomas SAVY.
  • Au pupitre des trompettes et autres bugles : François CHASSAGNITE, Flavio BOLTRO, Nicolas FOLMER, Sylvain GONTARD, Stéphane BELMONDO.
  • Entre ces pupitres, les trombones, cor, tuba et autre flûte : Denis LELOUP, Phil ABRAHAM, Jacques PEILLON, Philippe LEGRIS, Denis BARBIER,
  • Aux percussions et batterie : Xavier DESANDRE-NAVARRE et Stéphane HUCHARD,
  • Aux guitares et contrebasse : Frédéric FAVAREL, Dominique DI PIAZZA, Jérôme REGARD,
  • Aux claviers : Benoît DE MESMAY et Laurent CUGNY. Merci du peu.

Votre mèche de rebelle indomptable est-elle ébouriffée par ce casting de luxe ?

Cet orchestre fort d’individualités affirmées et talentueuses incarne formidablement le slogan : « ensemble, tout est possible ». Qu’il faut entendre comme : « Ensemble à 22, tout est possible pour vous ! ». Vingt-deux hommes au service de la musique et des spectateurs. Une ambition élevée à force d’humilité personnelle.

Qu’a-t-il de spécial ce Band ?

D’abord et avant tout, il a un SON. Qui serait comme la patte de Cugny. SON nourri de l’homogénéité du groupe, des mouvements entre pupitres, des nuances, des riffs puissants et nerveux, de longues nappes de sons, du groove.

Ensuite, il offre à chaque soliste du temps ad libitum pour développer son chorus. Pas de relance du batteur ou du bassiste : ici, on n’est pas en 4tet. C’est un pupitre ou le band entier qui envoie le soutien. Inutile de mettre en avant l’un ou l’autre des solistes : ils sont tous bons. Chorus construits et inspirés, sans virtuosité gratuite. Autre compagnon de route musicale, David Linx les rejoint pour les derniers morceaux.

Le soleil est couché depuis un bon moment, la lune nous offre sa moitié, il fait bon marcher dans la ville silencieuse la tête emplie du son de cet Enormous Band.

Qu’on se le dise : Ce concert est le premier des trois seuls concerts programmés cette année. Les places vont être rares et chères !


> Liens :

  • Laurent Cugny (compositeur, arrangeur, chef d’orchestre, docteur en musicologie, professeur à la Sorbonne...) est aussi sur MySpace ! www.myspace.com/laurentcugny