« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Archives » CARMEN : l’ONJ à l’Opéra Comique.

CARMEN : l’ONJ à l’Opéra Comique.

Projet modeste mais ambitieux !

D 5 juillet 2009     H 10:07     A Nicolas Hossu    


À en juger d’après les présentations disponibles sur le site officiel (www.onj.org/programmes), Carmen est probablement le projet le plus modeste des trois proposés par l’Orchestre National de Jazz & Daniel Yvinec pour cette année.

Mais modeste ne veut pas dire moins ambitieux, demandant moins d’engagement, d’application ou, de créativité.

Daniel Yvinec... -  voir en grand cette image
Daniel Yvinec...
... Directeur artistique mais aussi (et toujours) contrebassiste par ailleurs ! (© Yves Dorison)

En tout cas, la première représentation eut lieu à l’Opéra Comique de Paris, le 26 juin.



Le pari déclaré de cette association de jeunes talents et confirmés, est d’aboutir à des compositions issues de la collaboration entre les musiciens, et de permettre ainsi un jeu subtil entre la voix de l’ensemble et l’empreinte des expressions individuelles des instrumentistes.

Y aurait-il une recette ?



On a pu tester celle-ci :

Ingrédients :

  • un film - muet de préférence - : Carmen de Cecil B. DeMille (1915), peut faire l’affaire.
  • un orchestre en quantité raisonnable ( voir ci-dessous)
  • un directeur artistique pour le moins inventif, et expérimentateur : Daniel Yvinec

Faire mijoter en résidence.

Le résultat présente les caractéristiques d’une cuisine nouvelle : moyens innovateurs de pratiquer l’art ; usage ponctuel des épices afin de préserver le goût du produit ; liberté par rapport aux dogmes et leur répertoire relativement restreint.

Créatif, intense – juste ce qu’il fallait, avec des passages bien relevés, parsemé de flamenco et quelques ingrédients plus hard, de quoi remettre le goût du jazz sous la langue. Attendons la suite !


> Carmen : direction artistique, Daniel Yvinec / musicien associé : Benoît Delbecq / artiste invité : Bernardo Sandoval / compositions : Orchestre National de Jazz

Les musiciens de l’ONJ :

Eve Risser - Piano préparé, flûtes, objets sonores / Vincent Lafont - Claviers, électronique / Antonin-Tri Hoang - Saxophone alto, clarinettes, piano / Matthieu Metzger - Saxophones alto, soprano et sopranino, traitements électroniques / Joce Mienniel - Flûtes, électronique / Rémi Dumoulin - Saxophones, clarinettes / Guillaume Poncelet - Trompette, piano, synthétiseurs, électronique / Pierre Perchaud - Guitares, banjo, dobro / Sylvain Daniel - Basse électrique, cor d’harmonie, effets électroniques / Yoann Serra - Batterie

avec la participation de Benoit Delbecq (piano, claviers) et Bernardo Sandoval (guitare).


> Liens :