« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2009 » CHK : « Slow Motion » ou l’art de la douceur.

CHK : « Slow Motion » ou l’art de la douceur.

Premier disque du trio lyonnais.

D 14 octobre 2009     H 23:54     A Yves Dorison    


L’intime, quand il s’exprime en musique, donne au temps une élasticité que notre quotidien ne nous offre pas ou peu. C’est la part du rêve, du voyage immobile. A l’écoute de ce trio, lauréat 2008 du Concours National de Jazz La Défense, on est de suite immergé dans des mélodies suspendues où l’art musical s’exprime par un minimalisme subtil. Car dans cette musique, tout est affaire de subtilité.

CHK : « Slow Motion » -  voir en grand cette image
CHK : « Slow Motion »
Blue Saphir / www.saphirproductions.net

Le jeu des musiciens qui traquent la note adéquate entre deux silences, la justesse des compositions qui s’ancrent avec une facilité déconcertante dans l’esprit de l’auditeur comme un de ces standards du temps jadis, l’équilibre entre les musiciens, permettent à ce disque d’atteindre une forme d’apesanteur capiteuse. L’auditeur qui la subit est le captif bienheureux d’un ensorcèlement presque baudelairien dont l’intranquille douceur est le nerf. Loin du bruitisme superfétatoire, c’est tout l’espace qui respire dans ce disque, et nous avec.





> CHK : « Slow Motion » - Blue Saphir - 2009 - distribué par Saphir Productions

Raphaël Chambouvet : piano / Denis Hénault-Parizel : contrebasse / Rémi Kaprielan : batterie

Invités : Nicolas Repac : guitare / Jennifer « Hawa » Zonou : chant

01. Night in love sounds / 02. Slow motion / 03. Trimetrik / 04. Water ’n’ ice / 05. Iceberg Mississippi / 06. Fidelia / 07. I beg you (american buffalo) / 08. June / 09. Genetic memories / 10. Picoba / 11. Time change / 12. Slow motion (trio version)


> Liens :