« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Archives » LE JAZZ DE TOUT L’ETE

LE JAZZ DE TOUT L’ETE

D 2 septembre 2009     H 18:11     A Yves Dorison    


Le Péristyle de l’Opera de Lyon va bientôt remiser tables, chaises, et scène jusqu’à l’année prochaine. Depuis presque trois mois, les musiciens rhônalpins se succèdent sur scène devant un public toujours nombreux. Pas besoin de réserver, vous venez quand vous voulez et, pour le prix d’une consommation, vous écoutez du bon jazz, en plein cœur de Lyon.

Quant à nous, en cette fin d’été, nous avons assisté au concert du Saad trio de Anne Pacéo (batterie) avec Jon Boutellier (saxophone) et Florent Nisse (contrebasse). Bien en place, les musiciens parcourent les genres avec une inventivité certaine. Une belle soirée où les jeunes pousses du jazz local n’ont pas démérité.

JPEG - 24.4 ko
Anne Pacéo, Saad trio
Péristyle de l’Opéra de Lyon

La semaine suivante, ce fut Phare Ouest. En changeant de tranche d’âge, on a naturellement gagné en précision. Le quartet emmené par François Cordas est soudé, le répertoire est conséquent et permet à chaque musicien d’exprimer ses qualités propres. Philippe Canovas, impressionnant à la guitare, Jean Pierre almy et Andy Barron en rythmique très imaginative qui ne laisse rien au hasard, sont plus que des partenaires. D’où le son de groupe qui porte son univers musical avec une vraie singularité.

Cette semaine nous a amené un nouveau trio : Olivier Truchot au piano, Jérôme Regard à la contrebasse et Benjamin Hénocq à la batterie. En deux mots, Hard Bop. Reprises du regretté Freddie Hubbard, de Josuah Redman, Burt Bacharach, Horace Silver, etc. Le swing est au rendez-vous. Il y a du plaisir à découper en tranches consistantes. L’énergie déployée l’est à bon escient, la rythmique est un modèle de clairvoyance, la complicité évidente. Une belle surprise donc, avant un final en fanfare avec le big band Bigre (qui vaut le détour) le 5 septembre.

JPEG - 33.7 ko
Olivier Truchot
Péristyle de l’Opéra de Lyon