« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2009 » CHARLIE MARIANO : le dernier disque

CHARLIE MARIANO : le dernier disque

« The great concert » avec Philip Catherine et Jasper Van’t Hof.

D 21 septembre 2009     H 21:10     A Yves Dorison    


Charlie Mariano est décédé le 16 juin 2009. Ce disque posthume apparaît quelque peu comme le dernier salut d’un saxophoniste atypique dont la carrière a embrassé la majeure partie du vingtième siècle, du Be Bop avec Stan Kenton aux expérimentations orientales en passant par le jazz rock, le tout avec des fortunes diverses mais toujours une grande sincérité.

Charlie Mariano -  voir en grand cette image
Charlie Mariano
The Great Concert, ENJA, 2009

Lors de ce concert enregistré à Stuttgart le 02 mai 2008, Charlie Mariano était accompagné par Philip Catherine et Jasper Van’t Hof, deux musiciens avec lesquels il commença à collaborer dans les années soixante-dix au sein du Groupe Pork Pie.

D’emblée, la chaleur et le lyrisme prédominent. Le saxophoniste au phrasé inimitable pose des lignes mélodiques aussi complexes que magnétiques. Philip Catherine place ses interventions comme autant d’évidences musicales tandis que Jasper Van’t Hof ne cesse de surprendre par un jeu dont le ludisme n’a d’égal que la maestria et la clarté incisive des développements. Dans l’interaction, ils exposent une musique née d’une connivence nourricière. À aucun moment on ne doute des liens profonds qui unissent ces trois musiciens. On sent de même que l’écoute de Philip Catherine et Jasper Van’t Hof à l’égard de leur ainé induit dans le jeu de ce dernier un élan et une force rares.

Il est intéressant en regard de ce dernier témoignage musical de Charlie Mariano d’écouter de nouveau « Sleep my love », enregistré en 1979 avec les mêmes musiciens. On note alors qu’ils avaient déjà trouvé la cohérence qui était la leur en 2008. Les décennies l’ont simplement épurée, renforcée. Pour le meilleur.


> CHARLIE MARIANO : « The great concert » - ENJA ENJ 9532 - distribution Harmonia Mundi.

Charlie Mariano : saxophone alto / Philip Catherine : guitares / Jasper van’t Hof : piano

Enregistré au Théâtre de Stuttgart (Allemagne) le 2 mai 2008.

01. Crystal Bells (C. Mariano) / 02. The Quiet American (J. Van’t Hof) / 03. Randy (C. Mariano) / 04. Mute (J. Van’t Hof)/ 05. L’éternel désir (P. Catherine) / 06. Plum Island (C. Mariano)


> Lien :

Rechercher

Partager, commenter et plus...

Page Google+ CultureJazz Page Facebook CultureJazz twitter RSS 2.0

Articles les plus récents

23 janvier – MIKMÂÄK a 20 ans

21 janvier – Marseille en novembre...

18 janvier – Pile de Disques de janvier 2018

17 janvier – Les Pérambulations Du Pérégrin - 82

15 janvier – Cinq disques en vitrine - janvier 2018

12 janvier – [revue] 2017, année centenaire et bicentenaire

7 janvier – L’Écho des Lunes - janvier 2018

3 janvier – WEST, à Paris

27 décembre 2017 – Au commencement, la trompette ...

22 décembre 2017 – Les Pérambulations Du Pérégrin - 81

20 décembre 2017 – PAN ! : L’hiver (à Caen)

18 décembre 2017 – ANIMAL... à Paris

16 décembre 2017 – Six disques en vitrine - décembre 2017 #2.

14 décembre 2017 – Lettre ouverte

13 décembre 2017 – Quatre garçons dont Le Van