« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2009 » Thomas GRIMMONPREZ : la vie en bleu.

Thomas GRIMMONPREZ : la vie en bleu.

Premier disque chez Zig-Zag Territoires.

D 24 septembre 2009     H 19:28     A Thierry Giard    


Il y a dix ans, au début de l’été 1999, le jury du Concours National de Jazz de la Défense accordait une mention spéciale à un jeune batteur lillois, Thomas Grimmonprez. Cet élève de François Jeanneau au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (1er prix en 1997) entamait alors une carrière qui fait de lui, aujourd’hui, un musicien très estimé par ses aînés (Martial Solal, Patrice Caratini, Laurent Cugny, Riccardo Del Fra) et reconnu pour son rôle dans les formations auxquelles il reste fidèle comme le trio de Stéphane Kerecki.

Thomas GRIMMONPREZ : « Bleu » -  voir en grand cette image
Thomas GRIMMONPREZ : « Bleu »
Zig-Zag Territoires / Harmonia Mundi

Pour son premier disque en leader sur le label Zig-Zag Territoires, Thomas Grimmonprez aurait sans doute pu afficher ses relations et jouer la carte des invités prestigieux. Il a préféré retrouver des amis de longue date, à Lille. Un choix que l’écoute de Bleu, enregistré sur les terres de son enfance, ne doit pas faire regretter.

En optant pour un trio où le piano électrique (Fender Rhodes) tient le rôle majeur d’instrument harmonique, il s’exposait au risque d’un enfermement dans une esthétique connotée (après le jazz-rock, les sphères de l’électro ont largement adopté cet instrument redevenu « à la mode »). Le talent et l’expertise de Jérémie Ternoy font la différence. On connaît son aisance sur un clavier acoustique (avec son trio). Il démontre sur le Fender, qu’il est aussi un pianiste capable de créer des couleurs subtiles en jouant sur des sonorités étendues par un recours bien dosé à quelques effets électroniques [1].

Bleu : huit compositions de Thomas Grimmonprez qui nous font traverser une succession de climats personnels qui ont la simplicité de la pop-music (le fort beau thème Sans nom), un parfum souvent funky (Sans glace...). Elles conservent d’un bout à l’autre la spontanéité propre au jazz à travers un jeu collectif basé sur une connaissance de longue date entre les membres de ce trio (dans 7040...). Le batteur est là pour piloter le projet sans forcer le trait. Son jeu se caractérise par un sens du groove et de la pulsation dansante qui repose sur la présence des cymbales charleston (parfois rehaussées d’un tambourin) et une belle musicalité sur les toms (Sans Nom), y compris dans les rythmes plus vigoureusement binaires.

On ne manquera pas de saluer la présence du contrebassiste Christophe Hache pour la qualité de son jeu tant sur le plan rythmique que mélodique. Une qualité qu’on remarque tout particulièrement dans un autre fort joli thème : Planeur.

Bleu, c’est une musique qui touche le cœur et le corps, rythmes dansants et mélodies chantantes simplement et étroitement mêlés.


> Thomas GRIMMONPREZ : « Bleu » - Zig-Zag Territoires ZZT091001 - distribution Harmonia Mundi

Thomas Grimmonprez : batterie / Jérémie Ternoy : Fender Rhodes / Christophe Hache : contrebasse.

Enregistré au Studio K de Faches-thumesnil (59) les 25 et 26 novembre 2008

Compositions de Thomas Grimmonprez

01. Bleu / 02. Sans glace / 03. Planeur / 04. Issue de secours / 05. Sans nom / 06. Sphère / 07. Presque énervant / 08. 7040


> Liens :


[1On pourra découvrir une autre facette de son jeu électrique, plus « sauvage » en écoutant le CD du trio Ternoy/Cruz/Orins publié sur le label Circum-disc.