« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2006 » Antoine HERVE : remake de luxe !

Antoine HERVE : remake de luxe !

Road Movie

D 28 novembre 2006     H 21:44     A Thierry Giard    


Depuis que le jazz, en France, a obtenu une reconnaissance officielle au début des années 80, les commandes passées par des structures de diffusion à des jazzmen ou des collectifs se sont multipliées. On ne pourrait que s’en réjouir si nombre de ces œuvres, de ces « créations » n’aient eu qu’une existence éphémère, souvent sans lendemain.

Antoine Hervé - Road Movie -  voir en grand cette image
Antoine Hervé - Road Movie
Nocturne - 2006

Le pianiste et compositeur Antoine Hervé a été fréquemment sollicité pour des créations produites ici et là, en France. Il a eu la bonne idée de ressortir de ses dossiers quelques unes de ses compositions de la dernière décennie. Dépoussiérées (s’il en était besoin ?), réarrangées, réorchestrées, elles ont fourni la matière de Road Movie, carnet de voyage, mémoire de lieux et de rencontres, de la Côte d’Opale à Lyon, du Finistère à Paris. Ces musique(s) à images ont été enregistrées il y a quelques mois par une formation de grande classe sur une base de sextet augmenté de quelques invités et d’un quatuor à cordes.

Antoine Hervé aime la musique écrite autant qu’improvisée. Cultivé, il a réarrangé Mozart sans états d’âmes (Mozart la Nuit - Nocturne 2002 et 2006) ou s’est livré en 2003 à un habile exercice de piano solo (Inside - Nocturne). Sous des airs de dandy espiègle (regardez ce look à la Trénet sur la pochette), il synthétise brillamment les musiques, sans interdits. Il va même jusqu’à analyser et commenter son travail dans les notes de pochette très explicites avec la science d’un musicologue.

Si cette musique peut paraître savante, elle n’en parle pas moins au cœur, laisse une large place aux solistes en liberté et s’avère tout à fait réjouissante car elle ne se refuse pas de petits plaisirs. Ainsi l’irruption de la bombarde de Jean-Louis Le Vallegant dans Celtic Variations. Le sonneur du Bagad Kemper (le must !) secondé par la cornemuse de Hubert Raud propulse ce thème inspiré vers les grands espaces et les embruns bretons. On les retrouve ensuite dans le subtile Démons Tarés.

Autre présence marquante : Michel Portal qui s’amuse au soprano dans un dialogue inspiré avec Markus Stochausen sur la dernière partie très groovy de Road to Northsea puis à la clarinette basse sur Rue des Lombards aiguillonnés par une rythmique emmenée par l’excellent batteur qu’est Ari Hoenig.

Tous les éléments sont réunis pour que ce disque soit une totale réussite : qualité de production, rigueur et imagination dans l’écriture et l’interprétation, créativité des solistes.

Road Movie va guider nos rêveries musicales pendant quelques temps, et plus !


> Nocturne NTCD391 - distribution Nocturne.

Antoine Hervé (piano, direction, compositions, arrangements), Michel Portal (sax & clarinette basse), Markus Stockhausen (trompette), Stéphane Guillaume (sax & flutes), François Moutin (contrebasse), Ari Hoenig (batterie), Daniel Ciampolini (marimba, hang, timbales), Arnaud Franck (percussions, bongos, congas), Hubert Raud (cornemuse), Jean-Louis Le Vallégant (bombarde), quatuor à cordes Kocian.

Compositions originales d’ Antoine Hervé.

01/ Djakharta ; 02/ Road To Northsea - part 1 ; 03/ Road To Northsea - part 2 ; 04/ Road To Northsea - part 3 ; 05/ Rue des Lombards ; 06/ Celtic Variations ; 07/ Démons Tarés ; 08/ Blues For Markus


> Liens :

http://www.antoine-herve.com/

http://www.nocturne.fr

Dans la même rubrique

30 décembre 2006 – Label Rude Awakening : La Poche à Sons et Fonetik

30 décembre 2006 – Michel FERNANDEZ Trio : Eléments

28 décembre 2006 – Deux duos de Jack DeJohnette

28 décembre 2006 – ZIG-ZAG TERRITOIRES & LABEL LABORIE

24 décembre 2006 – Eric LEGNINI Trio : un héritage revendiqué !