« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2010 » I.OVERDRIVE TRIO en concert

I.OVERDRIVE TRIO en concert

D 8 février 2010     H 12:04     A Yves Dorison    


interstellar overdrive trio

  • Philippe Gordiani : guitares, arrangements
  • Rémi Gaudillat : trompette
  • Bruno Tocanne : batterie

vendredi 05 février 2010, Villeurbanne.

En 2006, pour ses 60 ans, Syd Barrett s’est offert un dernier trip après quelques décennies de vie recluse dans un pavillon de banlieue où il peignait et jardinait. Le trio qui rend hommage à sa musique créé sous l’impulsion de Philippe Gordiani est une des émanations du Réseau Imuzzic, lequel fête ses dix ans d’existence (ce dont nous reparlerons).

Présent sur le premier disque de Pink Floyd « The piper at the gates of dawn », encore là pour un morceau sur « A saucerful of secrets », Roger Keith Barrett est à l’origine du psychédilisme floydien. Ses compositions à la métrique aléatoire préfiguraient alors une époque naissante qui verrait les cadres exploser, les certitudes vaciller. Aujourd’hui que le vent a passé, que le souffle a disparu dans les nimbes réfrigérants de la standardisation, il est délectable de retrouver ces sonorités expérimentales, fort justement absorbées (est-ce l’effet du buvard ? ) digérées et régurgitées par l’i.overdrive trio.

JPEG - 16.1 ko

Pourtant, ce trio guitare / trompette / batterie est un assemblage instrumental improbable et l’interrogation quant à son adéquation avec les acides Barrettien vient naturellement, avant même de l’écouter. C’est oublier que Gordiani, Gaudillat et Tocanne (Philippe, Rémi et Bruno) sont par nature dans l’échange et l’écoute, que la musique qui découle de leur réunion est donc un concentré de musicalité humaine (ce qui n’est pas un pléonasme, soi-dit en passant).

Il apparait, de fait, que ces musiciens s’effacent devant la musque qu’ils jouent, qu’ils la propulsent. C’est par l’énergie déployée au service du répertoire choisi, dans l’acte musical accompli, qu’on les retrouve tels qu’ils sont : convaincus et convaincants.


> Rappel discographique :

> I-Overdrive trio : « Hommage à Syd Barrett » - Cristal Records CRCD 0821 - distribution Abeille Musique.

JPEG - 25.9 ko

Lire la chronique sur CultureJazz.net (15 mai 2008).

Philippe Gordiani : guitare / Bruno Tocanne : batterie / Rémi Gaudillat : trompette, bugle

1. Flaming (syd barrett) / 2. it’s no good trying (syd barrett) / 3. if it’s in you (syd barrett) / 4. astronomy domine (syd barrett) / 5. baby lemonade (syd barrett) / 6. long gone (syd barrett) / 7. wolfpack (syd barrett) / 8. terrapin (syd barrett) / 9. matilda mother (syd barrett) / 10. interstellar overdrive (s. barrett - n. mason - r. waters - r. wright) / 11. octopus (syd barrett) / 12. golden hair (syd barrett) // enregistré à Lyon en décembre 2007.


> Liens :

Dans la même rubrique

20 décembre 2010 – Aaron GOLDBERG Trio à Lausanne

13 décembre 2010 – Dan TEPFER Trio à Lyon

12 décembre 2010 – Murat Öztürk Trio à Caen le 11 décembre 2010.

10 décembre 2010 – LA BOÎTE DE JAZZ... ou les vicissitudes ambulantes de l’amateur fâché

9 décembre 2010 – DPZ et Zarbituric en concert