« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2010 » Millau 2010 : les Arpenteurs sous le viaduc

Millau 2010 : les Arpenteurs sous le viaduc

Denis Colin était à Millau le 16 juillet.

D 18 juillet 2010     H 18:10     A Thierry Giard    


On en connait qui pourraient dire « Denis Colin et la Société des Arpenteurs ? Je les ai déjà entendus en concert... ». À Coutances, pendant le festival Jazz sous les Pommiers, le 15 mai par exemple ? (voir sur ce site). Ceux-là et les autres auraient eu tort de ne pas assister au concert millavois, ce 16 juillet car sous l’intitulé générique de « Société des Arpenteurs », Denis Colin, clarinettiste basse, compositeur-rassembleur, décline une multitude de formules en fonction des contextes (économiques, par exemple). Celle-ci fut d’une qualité exceptionnelle !

JPEG - 25.4 ko
Denis Colin et la Société des Arpenteurs, à Millau - 16 juillet 2010.
Photo © CultureJazz

Entre la formation « large » et la formule minimale du quartet ou du trio, il se présentait à Millau en leader d’un quintet augmenté pour la plus grande partie du concert du saxophoniste Tony Malaby, l’invité privilégié depuis le disque « Subject to change » paru à l’automne 2009. Une formation à l’énergie intense qui a repoussé l’orage qui menaçait depuis le plateau du Larzac et suscita quelques craintes dans l’après-midi !

Tony Malaby avec la Société des Arpenteurs - Millau, 16 juillet 2010. -  voir en grand cette image
Tony Malaby avec la Société des Arpenteurs - Millau, 16 juillet 2010.
Photo © CultureJazz

En formation réduite, les Arpenteurs ont donné le meilleur, portés par la rythmique foudroyante que constituent Éric Échampard batteur à la frappe puissante et millimétrique et Stéphane Kérecki, le contrebassiste « dont on parle » de plus en plus... (Ce n’est que justice !). Pour le maillage mélodique, harmonique et la pâte sonore multicolore, on peut faire confiance au talent incomparable de Benjamin Moussay devant ses claviers magiques (fender rhodes et synthé) et à la guitare de Julien Omé (discret, efficace, polyvalent...). Principaux solistes de l’orchestre, Denis Colin (clarinette basse) et Tony Malaby (saxophones ténor et soprano) ont surfé sur la vague au groove irrésistible lancée par leurs « sociétaires » en pleine forme. Tout en gardant la maîtrise de son ensemble, Denis Colin s’est montré très inspiré et radieux et Tony Malaby a confirmé qu’il était une des voix majeurs du saxophone actuel, improvisateur prêt à bien des aventures dès lors que la musique est vivante, avec ou sans cadres écrits.

Denis Colin, Benjamin Moussay et Tony Malaby - Millau, 16 juillet 2010. -  voir en grand cette image
Denis Colin, Benjamin Moussay et Tony Malaby - Millau, 16 juillet 2010.
Photo © CultureJazz

En reprenant quelques une des compositions du dernier album (Yes ! et autres Yes !, Sujet à Changement, Hommes sans Titres... et en rappel, le très funky Hopperation) ainsi que quelques autres, Denis Colin a enthousiasmé le public qui s’est révélé beaucoup plus chaleureux que la veille. La musique était bien différente et c’est ce qui fait toute la vitalité du monde du jazz !





Avant ce concert, dès 19 heures 30, des tables dressées en grand nombre sur la place des Halles permettaient de se restaurer pour attendre le concert dans une ambiance populaire et bon enfant en dégustant quelques productions locales (la bière du Larzac est excellente !). Une des initiatives de l’association organisatrice pour créer du lien autour du festival et permettre à tous de profiter de la fête. La partie musicale et festive était assurée par la mini-fanfare « À quatre épingles » [1] : un spectacle de rue à la mise en scène burlesque qui s’écoute avec intérêt. Ces musiciens sont aussi de bons improvisateurs et possèdent un sens du swing réjouissant... À souligner !

JPEG - 35 ko
À quatre épingles - Apéro concert - Millau, le 16 juillet 2010
Photo © CultureJazz

> Liens :


[1Christophe Metra : trompette / Jeff Giroux : saxophone ténor / Nicolas Couturier : saxophone baryton / Philippe Bostvironnois : caisse claire. Costumes de Roger Tati (frère de Jacques), ça donne une idée du spectacle !

Dans la même rubrique

20 décembre 2010 – Aaron GOLDBERG Trio à Lausanne

13 décembre 2010 – Dan TEPFER Trio à Lyon

12 décembre 2010 – Murat Öztürk Trio à Caen le 11 décembre 2010.

10 décembre 2010 – LA BOÎTE DE JAZZ... ou les vicissitudes ambulantes de l’amateur fâché

9 décembre 2010 – DPZ et Zarbituric en concert