« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2006 » Uri CAINE Ensemble joue (avec) Mozart.

Uri CAINE Ensemble joue (avec) Mozart.

Ebouriffant !

D 14 décembre 2006     H 21:32     A Thierry Giard    


Uri Caine apparaît désormais comme un spécialiste de la relecture des œuvres des compositeurs dits « classiques » qu’il passe au filtre d’une créativité assortie d’un certain culot (le traitement arabisant du rondo turque dérivant « façon balkans » sur fond de mixes et de guitare acérée en témoigne). Cet exercice est périlleux car on peut vite se mettre à dos les mélomanes obtus et rebuter les jazzfans un tant soit peu bornés.

Le pianiste réussit bien cet exercice à nos yeux car après le succès de son travail sur Mahler (débuté en 1995 : une des meilleures ventes du catalogue Winter & Winter), il a poursuivi son œuvre de relecture personnelle avec les musiques de Schumann, Bach ou Beethoven tout en interprétant des compositions originales ou des standards sur d’autres albums (17 au total sous son nom chez l’éditeur munichois !).

Uri Caine plays Mozart -  voir en grand cette image
Uri Caine plays Mozart
Winter and winter - 2006 - dist. Harmonia Mundi

Non, Uri Caine n’est pas Jacques Loussier. Ne comptez pas offrir ce disque à qui aimerait tant entendre Mozart « en jazz » ! Ce n’est d’ailleurs pas l’esprit de la maison Winter & Winter ! [1] A partir d’un matériau de base provenant des compositions de Wolfgang A.M., il a reconstruit des arrangements qui mettent en évidence tour à tour les qualités des solistes de sa formation composite (le franco-vietnamien Nguyen Lê, les excellents Chris Speed et Ralph Alessi, la violoniste très « classique » Joyce Hammann...). Souvent un instrument soliste, violon ou clarinette fait émerger la mélodie originelle dans un respect total de la forme. A trois reprises (les sonates pour piano), Uri Caine s’adonne au solo, jouant habilement sur et autour de l’œuvre de Mozart. La conclusion du disque sur la Sonate en do majeur est un superbe moment d’invention avec des reférences bien senties au piano stride.

Au résultat, un disque réjouissant que Mozart aurait sans doute aimé s’il était aussi impertinent qu’on le dit. Une joyeuse errance au milieu d’un jardin sonore où les éléments de la musique de Mozart composent un décor au milieu duquel évoluent les membres de l’ensemble.

Un beau disque équilibré, vivant et souvent joyeux. Un hommage chaleureux rendu à la musique de Mozart par une formation où chacun se montre totalement à sa place en évitant les écueils qu’une telle entreprise pouvait rencontrer.


> Winter & Winter W & W 910 130-2 - distribution Harmonia Mundi

Compositions de Wolfgang Amadeus Mozart adaptées par Uri Caine.

Uri Caine : piano / Joyce Hammann : violon / Chris Speed : clarinette / Ralph Alessi : trompette / Nguyên Lê : guitare / DJ Olive : platines / Drew Gress : contrebasse / Jim Black : batterie.

Enregistré en juin 2006 à Amsterdam.

1. Piano Sonata in C major, first movement K 545 / 2. Symphony 40 in g minor, first movement K 550 / 3. Symphony 41 in C major, second movement K 551 / 4. Clarinet Quintet in A major, fourth movement K 581 / 5. Piano Sonata in C major, second movement K 545 / 6. Sinfonia Concertante in E flat major, third movement K 364 / 7. « Batti, batti, o bel Masetto » (Don Giovanni) K 527 / 8. « Bei Männern, welche Liebe fühlen » and « Der Hölle Rache kocht in meinem Herzen » (Zauberflöte) K 620 / 9. Turkish Rondo (Piano Sonata in A major) K 331 / 10. Piano Sonata in C major, third movement K 545


> Liens :

Le site de Uri Caine : http://www.uricaine.com

Label Winter & Winter : http://www.winterandwinter.com

Mozart 2006 : http://www.mozart2006.net


[1Ce n’était pas non plus le propos d’un autre pianiste, Antoine Hervé, avec un Mozart la nuit très groovy réédité et enrichi cette année chez Nocturne.

Dans la même rubrique

30 décembre 2006 – Label Rude Awakening : La Poche à Sons et Fonetik

30 décembre 2006 – Michel FERNANDEZ Trio : Eléments

28 décembre 2006 – Deux duos de Jack DeJohnette

28 décembre 2006 – ZIG-ZAG TERRITOIRES & LABEL LABORIE

24 décembre 2006 – Eric LEGNINI Trio : un héritage revendiqué !

Rechercher

Partager, commenter et plus...

Page Google+ CultureJazz Page Facebook CultureJazz twitter RSS 2.0

Articles les plus récents

16 décembre – Six disques en vitrine - décembre 2017 #2.

14 décembre – Lettre ouverte

13 décembre – Quatre garçons dont Le Van

11 décembre – Diego Imbert « Tribute to Charlie Haden » à Paris

9 décembre – Pile de Disques de décembre 2017

7 décembre – Les Pérambulations Du Pérégrin - 80

5 décembre – Rouge et noix au jazz-club de Grenoble

4 décembre – Cinq disques et un livre en vitrine - décembre 2017

3 décembre – Velvet Revolution

1er décembre – Les Pérambulations Du Pérégrin - 79

29 novembre – IXI Électrique

27 novembre – James Carter’s Elektrik Outlet à Caen.

25 novembre – BLIND ( aveugle )

23 novembre – Greg LAMY Quartet

20 novembre – Six disques en vitrine - novembre 2017 #2.