« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2010 » PLAISTOW : une logique progressive implacable...

PLAISTOW : une logique progressive implacable...

D 21 octobre 2010     H 05:30     A Jean Buzelin    


J’avouerai, en préambule, manquer de compétences critiques face à ces productions musicales actuelles hybrides qui semblent avoir assimilé, pour les meilleures, le jazz, le rock ou les musiques contemporaines et électroacoustiques, et avoir traduit toutes ces connaissances en véritables créations. Or, l’écoute et la réécoute de ces enregistrements a fait passer ma simple curiosité à un vif intérêt puis à une fascination certaine.

Plaistow : « The Crow » -  voir en grand cette image
Plaistow : « The Crow »
Unit Records / Abeille Musique

Les membres du trio suisse Plaistow savent, avec une maîtrise et une conscience remarquables, faire monter la tension avec une logique progressive implacable, n’hésitant pas à reprendre l’ouvrage et à travailler certaines pièces jusqu’à une sorte de perfection formelle ; on peut comparer plusieurs versions de certaines pièces sur les différents enregistrements proposés. Le travail méticuleux et souvent très minimaliste — un morceau s’appelle Steve Reich — voire pointilliste du pianiste Johann Bourquenez se remarque lors de ses improvisations très pensées et travaillées, tandis que Raphaël Ortis et Cyril Bondi, qui produisent volontiers un “gros son“, semblent au contraire apporter une coloration rock. Contraste apparent si l’on suit bien leur partie, pleine de méandres et parfois très « concrète » (bruitiste). Si le disque simple « The Crow » semble être un aboutissement (provisoire, avec ses longs silences ?), plus que « Jack Bambi », ce sont surtout les deux « EP » (suppléments du DVD) très construits, volontiers proches des musiques répétitives, et dont l’un se termine sur une sorte de ballade (promenade), qui en offrent le complément le plus passionnant. Dommage qu’il faille les écouter sur sa télé, sans image, car, paradoxalement, c’est le concert filmé qui paraît le plus ennuyeux. Problème récurrent de ces DVD live qui nous laissent le cul entre deux chaises, c’est-à-dire entre le disque et le concert en ôtant le plaisir de l’écoute comme celui d’être dans la salle.

Plaistow est justement en concert en France ces temps-ci, allez donc les voir en direct, et écoutez les disques ensuite, vous rentrerez encore mieux dans leur univers d’une grande richesse.

> Plaistow : « The Crow » - Unit Records UTR4249 - distribution Abeille Musique

Johann Bourquenez (p), Raphaël Ortis (b), Cyril Bondi (dm).

Sept compositions collectives, enregistrées en décembre 2009 à Moscou.

> Plaistow : « Jack Bambi »

Playstow : « Jack Bambi » -  voir en grand cette image
Playstow : « Jack Bambi »
Net-label Edogm
  • CD Jack Bambi : Trois compositions enregistrées les 13-14 août 2009 à Zurich. (lire aussi la chronique d’Yves Dorison en juillet 2010)
  • DVD Plaistow Live at The Zoo : Six compositions filmées/enregistrées le 4 juin 2009 à Genève.
  • + EP Los Criminales Reciclados : Quatre compositions enregistrées le 31 juillet 2007.
  • + EP Do You Feel Lucky ? : Quatre compositions enregistrées les 2-3 février 2008.

Plaistow + Michel Wintsch (p, kb), Cyril Moulas (b), Nicolas Field (dm) sur DVD 6.

> Liens :


© Association CultureJazz®/Jean Buzelin - octobre 2010 - Tous droits réservés.