« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2010 » SOPHIE ALOUR Trio à Lyon

SOPHIE ALOUR Trio à Lyon

D 28 novembre 2010     H 18:16     A Yves Dorison    


>Le Périscope, Lyon le 26 novembre 2010

Malgré les vicissitudes successives liées au désengagement des collectivités publiques et autres institutions théoriquement culturelles, l’association Agapes vit encore et, ma foi, de fort belle manière. Hébergée par le Périscope, elle propose cette année une programmation dont l’éclectisme et le bon goût ne peuvent que ravir les initiés et, plus généralement, ceux qui ont encore quelque chose entre les oreilles.

Sophie Alour -  voir en grand cette image
Sophie Alour
Lyon, 26/11/2010

Ainsi donc, après Kartet (Guillaume Orti, Benoit Delbecq, Hubert Dupont & Chander Sardjoe), une soirée « Quebec Jazz avec, notamment, l’étonnant pianiste Rafael Zaldivar, c’était hier à Sophie Alour d’investir la scène du club lyonnais avec Yoni Zelnik (contrebasse) et Karl Jannuska (batterie). Le trio sans instrument harmonique ne pardonne rien et il faut savoir l’oser. Sophie Alour, dont l’esthétique musicale manie l’art de la suggestion dans la nuance comme dans la raucité, franchit l’obstacle sans embarras ni mièvrerie grâce à une constante interaction avec une rythmique qu’elle connait bien et qui évolue au niveau des meilleurs. La souplesse inspirée de Yoni Zelnik, la précision colorée et la dynamique de Karl Jannuska sont un atout majeur dans cette formation.

En deux sets mêlant les compositions originales, d’inépuisables standards de Lee Morgan, Ellington et Gershwin (très beau duo avec le contrebassiste au rappel) et même le classique (Chostakovitch), la saxophoniste a pu affirmer sa personnalité. Mesurée dans ses interventions, très à l’écoute, elle a décliné son jeu avec une clarté et une adresse non feintes. Nous regretterons juste, à titre personnel, qu’à trop contenir, elle risque (ce soir-là tout au moins) de lisser à l’excès un propos qui mérite par son originalité réelle une once supplémentaire d’expressivité.


> Prochains rendez-vous d’Agapes au Périscope :

  • Hasse Poulsen & Médéric Collignon le 11 décembre 2010
  • Hank roberts trio (avec Jim Black et John Stetch) le 27 janvier 2011

> Liens :

Dans la même rubrique

20 décembre 2010 – Aaron GOLDBERG Trio à Lausanne

13 décembre 2010 – Dan TEPFER Trio à Lyon

12 décembre 2010 – Murat Öztürk Trio à Caen le 11 décembre 2010.

10 décembre 2010 – LA BOÎTE DE JAZZ... ou les vicissitudes ambulantes de l’amateur fâché

9 décembre 2010 – DPZ et Zarbituric en concert