« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2006 » ZIG-ZAG TERRITOIRES & LABEL LABORIE

ZIG-ZAG TERRITOIRES & LABEL LABORIE

L’éclectisme de deux labels

D 28 décembre 2006     H 08:44     A Jacques Chesnel    


Bienvenue à ces deux labels dont la curiosité les ont conduits à se diriger vers d’autres contrées musicales que la musique classique

Bienvenue à ces deux labels dont la curiosité les ont conduits à se diriger vers d’autres contrées musicales que la musique classique

Alors que beaucoup de labels se cantonnent jalousement dans leurs prés carrés, voici que ces deux labels tentent et réussissent une fusion musicale qui les honorent. En effet, l’un comme l’autre ont débuté leurs productions dans le domaine classique et viennent d’élargir leur champ (chant) musical de bienheureuses façons... vers le jazz d’aujourd’hui.

Zig-zag Territoires -  voir en grand cette image
Zig-zag Territoires

Zig-Zag Territoires ajoute à leur catalogue classique déjà bien étayé, de Marin Marais à Maurice Ravel, les sonates de Bach pour viole de gambe et clavecin obligé (sortie en janvier prochain), celles de Schubert ou de Scarlatti, plusieurs ensembles dont Musica Nova... la production d’un duo de contrebasses, celles de Michel Donato (partenaire de jazzmen réputés) et celle de Guillaume Bouchard, issu d’une famille de musiciens baroques pour un disque attachant, Happy Blue avec leurs propres compositions, des standards et La mer de Charles Trenet... et celle de deux albums de Raphaël Imbert et son Newtopia Project (Suite élégiaque) et son Sixtine Group (Pieces for Christmas Pieces) dont Michel Delorme a écrit avec un rare enthousiasme tout le bien qu’il pensait...

Label Laborie -  voir en grand cette image
Label Laborie

Le Label Laborie a d’abord produit les albums de L’Ensemble Baroque de Limoges dirigé par le violloncelliste Christophe Coin (Les Folies de Cardenio de Michel-Richard de Lalande et Les Grands Motets de Brossard avant de produire les albums « jazz » du pianiste Yaron Herman en solo Variations, Les fleurs auront le dernier mot du batteur Bertrand Renaudin et le Au revoir porc-épic du quartet d’Emile Parisien... dont j’ai écrit avec un rare enthousiasme tout le bien que j’en pensais...

Dans le Centre Culturel de Rencontres de La Borie en Limousin, on y trouve des résidences pour artistes ou des ateliers de création sonore comme un DJ Mozart par le compositeur sonore et designer Louis Dandrel.

Longue vie à ces deux labels dont (suivant la formule) on attend la suite avec impatience (suivant la formule).


> Liens :

Zig-zag Territoires : http://www.zigzag-territoires.com/

Label Laborie : http://www.ebl-laborie.com

Dans la même rubrique

30 décembre 2006 – Label Rude Awakening : La Poche à Sons et Fonetik

30 décembre 2006 – Michel FERNANDEZ Trio : Eléments

28 décembre 2006 – Deux duos de Jack DeJohnette

24 décembre 2006 – Eric LEGNINI Trio : un héritage revendiqué !

14 décembre 2006 – Uri CAINE Ensemble joue (avec) Mozart.