« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2011 » MICHEL ZENINO 4tet à Macon

MICHEL ZENINO 4tet à Macon

D 13 janvier 2011     H 21:47     A Yves Dorison    


Michel Zenino Quartet

  • Christophe Monniot : saxophones
  • Emil Spanyi : piano
  • Michel Zenino : contrebasse
  • Tony Rabeson : batterie

> Le Crescent, Macon, 08 janvier 2011

A n’en pas douter, il y avait sur le papier un quartet exemplaire. A l’issue des deux sets, sous la voute du Crescent, la papier ne fut pas contredit. Que soient abordées ses compositions personnelles où les chansons françaises auxquelles il a consacré un excellent album, le contrebassiste marseillais au parcours imposant, excellemment accompagné, a donné plus que du son à ouïr aux spectateurs qui avaient empli le club. Le drive inflexible de Tony Rabeson, sa frappe tendue, la virtuosité choisie d’Emil Spanyi et l’inventivité trublionnaire de Christophe Monniot, n’y furent pas pour rien. Dans cet écrin, les lignes claires de Michel Zenino, son intrinsèque musicalité, se sont pleinement exprimées. L’ambiance était à la connivence, voire au compérage car les quatre musiciens se connaissent et savent s’écouter.

Michel Zenino -  voir en grand cette image
Michel Zenino
Macon, 08/01/2011

Ce n’était pas là une réunion de circonstance entre artistes de passage mais bien un quartet affinitaire, ce qui nous laisse dire encore une fois que, sur scène, rien ne vaut la cohésion, qu’elle soit musicale ou/et humaine. Certes, il faut bien que les musiciens se rencontrent et se découvrent un jour, et de préférence sur scène, mais il est pour nous nettement plus agréable d’avoir affaire à des compagnons d’armes plutôt qu’à des mercenaires. On voit bien assez de ces derniers dans les festivals estivaux pour ne pas les supporter en sus tout le long de l’année. Si donc il vous arrive de croiser une affiche avec le nom de Michel Zenino, laissez-vous tenter, vous aurez l’amour de la musique et l’humour en plus. Et si c’est au convivial Crescent de Mâcon, ce sera une raison supplémentaire de ne pas le rater.

> Liens :

Dans la même rubrique

4 janvier 2012 – Pierre de Trégomain puis Prysm + Manu Codjia à Paris

29 décembre 2011 – Sébastien Texier à la Péniche L’improviste

24 décembre 2011 – Imperial Quartet à La Dynamo

23 décembre 2011 – Guillaume and the Electric Epic

8 décembre 2011 – Deux Soirs à Chorus