« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2011 » Hommage à Maurice Merle... fatalement !

Hommage à Maurice Merle... fatalement !

« Chant bien fatal »

D 9 juillet 2011     H 08:53     A Thierry Giard    


« J’ai réussi à faire de ma vie à peu près ce que j’avais envie d’en faire, c’est à dire une vie de musicien. Et une vie de musicien, en plus, qui joue avec des gens avec qui il a envie de jouer et qui fait toujours la musique qu’il a envie de jouer et ça, c’est formidable, c’est une liberté extraordinaire ! ».

Maurice Merle -  voir en grand cette image
Maurice Merle

Ainsi parlait Maurice Merle (1945-2003), saxophoniste et compositeur inoubliable qui fait encore et toujours le bonheur des membres de l’ARFI, association lyonnaise dont il fut un des membres fondateurs. Dans diverses formules, les formations de l’ARFI n’en finissent pas d’explorer les richesses du répertoire répertoire d’un musicien disparu bien trop vite.

Cette fois, c’est le duo Old Blind & Deaf que constituent Guy Villerd et Xavier Garcia, fondus d’électronique et de musique informatisée autant que de sons naturels qui propose un « remix » des musiques de leur copain Maurice.

Chant bien fatal : Remix electro des musiques de Maurice Merle -  voir en grand cette image
Chant bien fatal : Remix electro des musiques de Maurice Merle
ARFI One Watt / Abeille Musique.

J’en vois déjà qui froncent les sorcils et sortent le casque anti-bruit : « Remix ? ils sont fous ces lyonnais ! ». Non, ils ont de l’humour et savent parfaitement à quoi ils jouent comme le prouve cet album enthousiasmant qui allie la cuisine électronique savoureuse et épicée des deux aînés aux instruments à vent garantis sans traitements de synthèse de quatre jeunes pousses : le tromboniste Franck Boyron et le trompettiste Guillaume Grenard pour les cuivres et Clément Gibert et Ludovic Murat aux anches. Ensemble, ils prouvent avec brio que cette musique est restée neuve, tonique, malicieuse et vivante.

on aime !
on aime !

« Chant bien fatal » est une réussite parce que ce projet respecte la fraîcheur, la sensibilité, la finesse des compositions de Maurice Merle mais en renouvelle totalement l’habillage, la mise en scène et en sons. On retrouve là, avec bonheur, « Moulin Noir » en forme de rengaine qui vous tourne et tourne dans la tête, la délicieuse « Ballade Baltique » (où le ténor lyrique de Guy Villerd est chahuté par un feu d’artifice électronique), la palpitante « Charge des Dragons » écrite pour le ciné-concert Potemkine (1997) et, en final, le « Tracteur de Lily » dans lequel on entend Maurice Merle énoncer son bonheur d’artiste : les deux phrases qui nous ont servi d’introduction.

Tout est dit et bien dit dans ce disque qui n’est pas un produit virtuel car cette formation se produit également sur scène. La création a eu lieu en 2009 dans le cadre du festival RhinoJazz (St-Etienne) et on a hâte de les écouter, par exemple dans le cadre des Rencontres Internationales de Jazz de Nevers, le 11 novembre prochain.

> Chant bien fatal : Remix electro des musiques de Maurice Merle pour 2 laptops et quatre instruments à vent - ARFI One Watt AM050 - distribution Abeille Musique.

  • Duo Old Blind & Deaf (Arfi) : Xavier Garcia : laptop, traitements / Guy Villerd : laptop, saxophone ténor, voix /
  • et Franck Boyron : trombone / Clément Gibert : clarinettes, sax alto / Ludovic Murat : saxophones / Guillaume Grenard : trompette

Compositions de Maurice Merle

01. Basile / 02. Moulin noir / 03. De l’autre coté de la rue / 04. Ballade baltique / 05. La charge des dragons / 06. Prélude à l’inconnu / 07. Décervelage / 08. Saint Peters / 09. Il salto / 10. Chant bien fatal / 11. Le tracteur de Lilly

Enregistré en mars 2011

> Liens :