« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2012 » Gueorgui Kornazov’s Horizons à Caen

Gueorgui Kornazov’s Horizons à Caen

Vol au-dessus de paysages paisibles et lumineux.

D 12 février 2012     H 19:50     A Thierry Giard    


Pendant que le XV de France affrontait les italiens sur une pelouse glaciale du 9.3 devant des milliers de passionnés d’Ovalie, les spectateurs étaient tout de même nombreux, très calmes et attentifs pour assister au concert « Bulgarie-France-Canada » donné par le 5tet Horizons du tromboniste Gueorgui Kornazov.

Manu Codjia et Gueorgui Kornazov - Caen, 4 février 2012. -  voir en grand cette image
Manu Codjia et Gueorgui Kornazov - Caen, 4 février 2012.
(c) Culturejazz.fr
Émile Parisien, Marc Buronfosse - Caen, 4 février 2012 -  voir en grand cette image
Émile Parisien, Marc Buronfosse - Caen, 4 février 2012
(c) CultureJazz.fr

Plus d’une heure quinze de musique limpide comme un flot continu et tranquille qui serpente entre des paysages paisibles et ouverts. Pas de pauses mais des transitions entre les différents mouvements d’une sorte de suite qui met en valeur les individualités fortes d’une formation très soudée.

Au trombone, Gueorgui Kornazov fixe le cap avec son jeu tout en contrastes qui se caractérise par une sonorité charnue ou veloutée, un phrasé chantant ou saccadé, virtuose et polyphonique ou très dépouillé. La musique du quintet a la simplicité des chansons populaires avec quelques emprunts aux mélodies d’Europe de l’Est, par touches discrètes. Elle est parfois fragile comme des berceuses basées sur quelques notes qui restent en mémoire et constituent un ostinato sur lequel les solistes se montrent toujours inventifs.
La structure en est simple, reposant souvent sur des associations instrumentales par paires : trombone-guitare, contrebasse-guitare, saxophone-trombone... De cette simplicité naissent des formes plus complexes qui évoluent, grandissent prennnent de la force et du rythme pour éclore dans un ensemble lumineux aux couleurs chaudes.

Gueorgui Kornazov - Caen, 4 février 2012 -  voir en grand cette image
Gueorgui Kornazov - Caen, 4 février 2012
(c) CultureJazz
Karl Jannuska - Caen, 4 février 2012 -  voir en grand cette image
Karl Jannuska - Caen, 4 février 2012
(c) CultureJazz

Totalement immergé dans sa musique, Gueorgi Kornazov sait regarder loin, vers des horizons de fraternité où les musiques n’existent plus que pour elles-mêmes, hors de normes et des cadres esthétiques établis. On est bien dans l’essentiel du jazz : ne pas chercher à reproduire à l’identique pour ressembler à mais inventer de nouvelles formes en s’inspirant de ses références et ouvrir ainsi de nouvelles pistes à explorer.

La réussite d’un tel concert (et celui-ci fut remarquable !) tient à la personnalité du leader mais aussi et surtout à la cohésion de l’équipe qu’il a constituée. Cette équipe-là est irréprochable. La jeunesse et la fougue du très brillant Émile Parisien au saxophone soprano y est tempérée par l’expérience et la profonde musicalité de Marc Buronfosse à la contrebasse. Manu Codjia connaît bien Gueorgui Kornazov puisqu’ensemble ils ont joué plusieurs années avec Henri Texier. Comme à son habitude, le guitariste, joue, en toute discrétion, une des plus belles parties de guitare qu’on puisse rêver. Et, toujours à l’écoute, pertinent, juste et équilibré, Karl Jannuska fascine avec un jeu de batterie impressionnant d’efficacité rythmique et de musicalité : les bonnes touches, toujours au bon endroit et fort quand il le faut !

Un quintet qui ne joue pas tous les jours et on le regrette car il est porteur d’une esthétique fédératrice qui va des confins du folk et des musiques populaires traditionnelles jusque vers des formes originales et inventives toujours accessibles.
Le public fidèle de ces concerts (gratuits !) « Jazz dans les Foyers » ne s’y est pas trompé et a salué très chaleureusement une remarquable prestation. On ne regrettera pas le match de rugby devant un plat écran. La musique live : rien de tel !

JPEG - 52.4 ko
Quintet Horizons / Gueorgui Kornazov - Caen, 4 février 2012
(c) CultureJazz.fr

> Un disque en rappel :

Georgi Kornazov Horizons quintet : « Viara » -  voir en grand cette image
Georgi Kornazov Horizons quintet : « Viara »
BMC Records / Abeille Musique.

> Georgi Kornazov Horizons quintet : « Viara » - BMC Records BMCCD145 -2008 - distribution Abeille Musique.

Georgi Kornazov : trombone / Émile Parisien Soprano sax / Manu Codjia : guitare / Marc Buronfosse contrebasse / Karl Jannuska : batterie

01. Véronique / 02. Testament / 03. Sianie - Shinig / 04. Oblatsi - clouds / 05. Viara - faith / 06. Na mama - To my mother / 07. Lune - moon / 08. Souvenir des Balkans / 09. pessen - song

> Chronique par Yves Dorison pour CultureJazz.fr à lire ici ! (5 février 2009).

> Liens :