« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2012 » HERITAGE BLUES ORCHESTRA

HERITAGE BLUES ORCHESTRA

D’où viens-je ? se demande Mr Jazz.

D 12 juin 2012     H 15:53     A Alain Gauthier    


Au théâtre de Corbeil-Essonnes, un samedi soir de chaleur lourde sous des nuages noirs et menaçants, le HERITAGE BLUES ORCHESTRA nous invite au voyage Roots de chez Roots, à la re-découverte de LA racine du jazz : le blues.
Un nonet en 4 + 1 + 4. D’un côté, les musiciens américains avec, dedans, de vrais morceaux de l’Amérique profonde : Bill SIMS Jr, chant, guitare et piano, Junior MACK, guitare et chant, Chaney SIMS la chanteuse et Kenny SMITH à la batterie ; au milieu Vincent BUCHER à l’harmonica ; les quatre sidemen français : Michel FEUGÈRE et Jean GOBINET à la trompette, Didier HAVET au trombone basse et au sousaphone, Bruno WILHEM au saxophone ténor. Tous les quatre portent sur la fesse droite le label THQM ( Très Haute Qualité Musicale ).

Heritage Blues Orchestra

Le premier blues nous projette dans la moiteur poisseuse du sud de la Cotton Belt et des bayous. Sont convoqués (pour parler le séminariste d’aujourd’hui) la Grande Dépression, Dave Robicheaux le détective cher à James Lee Burke, les petites misères de la vie en forme de lamentations, Erskine Caldwell, le delta du blues avec le bottleneck sur un doigt du guitariste, le film Dans la chaleur de la nuit, le bon vieux blues rural et des formes plus pêchues où le pupitre des souffleurs envoie du gros son. Il y a même le fameux Saint James Infirmary Blues, cette sombre histoire d’un gars qui retrouve sa chérie morte, à l’hôpital, chantée sur un rythme vraiment lent par Chaney accompagnée au piano par Sims Jr. Juste poignant.


> Liens :