« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2012 » Pierrejean Gaucher : « Melody Makers II »

Pierrejean Gaucher : « Melody Makers II »

Ici on pose, on assume une esthétique...

D 29 juin 2012     H 08:20     A Pierre Gros    


Même formation et acteurs. Dans leur premier opus Melody Makers, Pierrejean Gaucher, Clément Petit et Cédric Affre réinterprétaient des mélodies bien connues de la pop anglaise. Angle d’attaque différent cette fois ci avec Melody Makers II.

Pierrejean GAUCHER : "Melody Makers II” -  voir en grand cette image
Pierrejean GAUCHER : "Melody Makers II”
Musiclip / Socadisc
« OUI ! On aime ! »
« OUI ! On aime ! »

Toutes les plages de ce CD, dans la même veine pop, ont été composées à quatre mains, celles de Pierrejean Gaucher et Clément Petit. Ici on pose, on assume une esthétique et on imagine qu’il en faut de la complicité, de l’humilité pour accepter la controverse, le défit du dire vrai à son copain et en même temps se saisir de ces différences ou connivences pour booster et magnifier le travail. Ça pourrait lisser la musique, mais non, l’écueil est ici évité en allant au plus difficile c’est à dire à l’essentiel : éliminer le superflu (enregistrement de 44 minutes), savoir rester simple malgré la difficulté. On en profite pour s’éclater dans des riffs et des soli de guitaristes héros qui se font plaisir. Dans ce genre de formation atypique guitare, violoncelle, batterie on est bien obligé de remettre en cause le jeu traditionnel des instruments, de bousculer tout ça, inventer les modes de jeu qui permettent à cette musique de trouver sa plénitude : beau travail de Clément Petit, archet, pizz, pédales d’effet, avec en plus la précision, la solidité, le touché de Cédric Affre. Peut-être aurait on pu aller encore un peu plus loin dans la folie, dans le lâcher prise mais peu importe c’est la promesse du concert.
Pas besoin d’explications supplémentaires : la conception, l’utilisation du studio comme quatrième instrument est décrite dans une onzième plage vidéo qui se suffit à elle même, avec Pierrejean en alchimiste.
Mais alors le jazz dans tout ça ? Eh bien il se porte très bien comme musique se déployant à l’infini, musique de métissage, de culture qui se pétrit comme la pâte et accepte comme levure toutes les influences, s’en nourrissant pour mieux grandir.
Avec ce bel enregistrement très écrit, très travaillé, on trouve là : une définition, celle d’un art musical dont on annonce la mort depuis sa naissance mais qui est plus que jamais vivant, ouvert.
On attend les live de cette formation pour bien profiter de tout ça.


> Pierrejean GAUCHER : "Melody Makers II” - musiclip 2012 / distribution Socadisc

Pierrejean Gaucher : guitares / Clément Petit : violoncelle 4 & 5 cordes / Cédric Affre : batterie, percussions

01. Arcane / 02. Papy As a Toy / 03. Two Steppin / 04. Asphalte / 05. Sleep Sweet / 06. Mamy Has a Toy / 07. Warthog Race / 08. So Frenchy / 09. Métal Pantin / 10. Page blanche + une plage Videostudio sessions (14’30") de Thomas Cirotteau

Enregistré en juin 2011 par Vincent Mahey et Quentin Fleury au studio la fonderie, mixage Vincent Mahey.


> Liens :

Dans la même rubrique

26 décembre 2012 – Petit voyage en Suisse

18 décembre 2012 – La vitrine de décembre 2012 : 9 disques.

13 décembre 2012 – [retour sur...] Jérôme SABBAGH : « Plugged in »

6 décembre 2012 – [Disques] Les ÉTOILES de l’année 2012.

6 décembre 2012 – [retour sur...] Anne PACEO : Yôkaï