« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2012 » PAT MARTINO Live

PAT MARTINO Live

Dans le cadre du Festival Jazz Contreband 2012.

D 25 octobre 2012     H 19:00     A Yves Dorison    


> Genève, mardi 23 octobre 2012.

Festival Jazz Contreband

Je m’étais préparé pour le 18 octobre. Plus d’une décennie que Pat Martino n’avait pas mis les pieds en Europe. Le 18 vint, Pat, non. L’avion n’avait pas décollé, je ne décolérai pas. La bonne nouvelle survint comme une framboise dans la compote : séance de rattrapage le 23. Jazz Contreband s’était rattrapé aux branches avec l’assentiment du maître. Bravo et merci.

La guitare de Pat Martino est une création de Bob Benedetto pour l’artiste. Elle semble aussi fine et légère que ce dernier. Mais, reliée à un gros, à un très gros Marshall, elle produit un son puissant, riche et fluide, d’une rondeur musclée qui capte immédiatement les conduits auditifs.

Pat Martino est une icône. Il est aussi fin et léger que sa guitare. Mais relié à l’instrument, il produit une musique éclatante et mélodique, d’une souveraineté à la musculature saillante, qui titille immédiatement le nerf auditif. Tout s’agite soudain entre le marteau et l’enclume. Et là où certains vous massacreraient le tympan, lui enchante les pavillons.

JPEG - 93.1 ko
PAT MARTINO
AMR, Genève. Jazz Contreband. 23/10/2012

On appelle cela la Classe. Les musiciens qu’il a influencés sont légion. Reconnu autant comme musicien que comme enseignant, il n’a eu de cesse d’expérimenter avant de revenir à ses fondamentaux avec dans son bagage un demi-siècle d’une expérience unique fracturée en son centre par la perte de la mémoire (anévrisme, 1980) et le réapprentissage de l’instrument durant presque sept années (The return, 1987, avec Steve LaSpina et Joey Baron, live at Fat Tuesday). Miraculé d’un hypothétique outre-lointain, il nous est apparu aujourd’hui serein et généreux, tourné vers sa musique, ses musiciens et son public. Sous ses doigts, le staccato mordant et la richesse harmonique qui l’ont démarqué du commun des guitaristes ont encore convaincu. Ce qui d’ailleurs n’a rien d’anormal. Depuis quand l’originalité artistique est-elle périssable ?

Le trio guitare / B3 / batterie (Pat Bianchi & Carmen Intorre Jr) présent sur la scène de l’AMR de Genève dans le cadre du Festival Jazz Contreband, c’est assurément la formule magique pour faire resurgir, frais et pimpants, les standards d’une époque qui a bercé la jeunesse du philadelphien. Oleo, Full House, All blues, ’Round midnight (et j’en passe) sont passés par les mains du guitariste, au filtre de sa science. Sa connaissance encyclopédique du langage jazz, son articulation impeccable et ce son si caractéristique n’ont pas manqué de séduire un auditoire qui embrassait plusieurs générations. Sans esbroufe, avec même une sobriété plus marquée que par le passé, Pat Martino a délivré son message musical dans le respect des règles d’un art ancien qu’il ne nous déplaît pas d’écouter encore. Nous regretterons juste, au passage, que le batteur, emporté par sa juvénile ardeur, ait quelquefois confondu la dynamique avec la lourdeur.


> Liens  :


> Une discographie pour la route ?

  • 2012 - alone together with Bobby Rose - High Note
  • 2011 - undeniable - High Note
  • 2006 - Remember - Blue Note
  • 2003 - Think Tank - Blue Note
  • 2001 - Live at Yoshi’s - Blue Note
  • 1998 - Seven Sketches (guitar synthesizer) - Private Label
  • 1998 - Stone Blue - Blue Note
  • 1997 - All Sides Now - Blue Note
  • 1995 - The Maker - Evidence
  • 1996 - Nightwings - Muse
  • 1994 - Interchange - Muse
  • 1987 - The Return - (reissue)
  • 1976 - Exit - (reissue)
  • 1976 - We’ll Be Together Again - (reissue)
  • 1976 - Joyous Lake - (reissue)
  • 1976 - Starbright - (reissue)
  • 1974 - Consciousness - Muse
  • 1972 - The Visit ! - (reissue)
  • 1972 - Live ! - Muse
  • 1970 - Desperado - Prestige
  • 1968 - Baiyina (The Clear Evidence) - Prestige
  • 1968 - East ! - Prestige
  • 1967 - Strings ! - Prestige
  • 1967 - El Hombre - Prestige
  • 1966 - Pat Martino - Unreleased Vanguard LP