« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2012 » Perrine MANSUY VERTIGO SONGS à Dijon.

Perrine MANSUY VERTIGO SONGS à Dijon.

Dans le cadre de la 14ème édition de « Jazz en Scènes »

D 16 décembre 2012     H 11:15     A Jacques Revon    


« Jazz en Scènes » est un festival piloté par la Fédération des Scènes de Jazz.
Chaque année il a lieu le même jour, dans une quarantaine de salles de l’hexagone. C’est l’occasion rêvée pour un large public de découvrir la diversité de la scène jazzistique française actuelle.

Ce festival a été pensé pour proposer en région et sous les lumières des spots d’une scène, une écoute de formations et de groupes qui ne sont pas forcément issus du secteur où ils se produisent ce soir là.

Cette saison, l’association D’jazz Kabaret invitait à la salle de La Vapeur à Dijon « VERTIGO SONGS ».

JPEG - 41.5 ko
Perrine Mansuy - Vertigo Songs à Dijon le 7 décembre 2012
© Jacques Revon

Cette formation a été créée il y a un peu plus de 2 ans par la pianiste et compositrice Perrine MANSUY. Elle est accompagnée par Rémy DECROUY à la guitare, Jean-Luc DI FRAYA aux percussions et Marion RAMPAL au chant et aux textes.

Ce groupe réunit des musiciens d’horizons divers, rock, pop et jazz. Les musiques sont en majorité composées par Perrine Mansuy. L’écriture apparaît très vite comme fédératrice, le public n’y ait pas indifférent, il y retrouve des affinités : du moderne marié de la mélodie.

Perrine est une pianiste passionnée, elle joue de manière assurée. Une belle chevelure blonde éclairée et le haut du dos subtilement dégagé, elle se penche sur son clavier à la recherche permanente de l’accord parfait, des enchaînements très harmoniques. Elle écoute, puis d’un léger regard complice, dirige discrètement ses musiciens.

Perrine Mansuy avec Vertigo Songs à Dijon. -  voir en grand cette image
Perrine Mansuy avec Vertigo Songs à Dijon.
© Jacques Revon
Jean-Luc Di Fraya avec Vertigo Songs à Dijon. -  voir en grand cette image
Jean-Luc Di Fraya avec Vertigo Songs à Dijon.
© Jacques Revon

Jean Luc DI FRAYA est, lui, impressionnant de dextérité et de délicatesse. Ses yeux fixent constamment ses cymbales, on dirait qu’il leur parle, qu’il les encourage à sonner comme il le désire, il les caresse… Il grimace aussi, sourit, et acquiesce. L’indépendance de ses mains impressionne les spectateurs. Tout son corps s’exprime, le rythme de ses doigts se partage entre ses gestes sur les cymbales, sur les clochettes, et un toucher chaleureux sur son « cajon » (prononcer carron !) cette boite en bois malicieuse, sur laquelle il est assis et qui résonne comme une merveille. La maîtrise du percussionniste est parfaite. Croyez-moi, un vrai régal pour vos yeux et vos oreilles.

Remy DECROUY, guitariste, s’amuse avec sa Gibson et ses machines informatisées. Il crée des sons, des bruits venus dont on ne sait où. À chaque morceau, il construit un monde sonore, l’univers qui convient.

Rémy Decrouy avec Vertigo Songs à Dijon -  voir en grand cette image
Rémy Decrouy avec Vertigo Songs à Dijon
© Jacques Revon
Marion Rampal avec Vertigo Songs à Dijon -  voir en grand cette image
Marion Rampal avec Vertigo Songs à Dijon
© Jacques Revon

Enfin, à droite de la scène, tout de noir vêtue, Marion RAMPAL se concentre, ferme les yeux puis libère sa voix de cristal. Ses cordes vocales vibrent. Elle accompagne l’émission des sons par des gestes gracieux, presque sensuels.

« VERTIGO SONGS » nous emmène nous transporte dans un rêve collectif où les émotions et les sensations ne sont positives.


> À lire aussi sur CultureJazz.fr :


> Liens :