« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2013 » ...J’ai oublié d’en parler !

...J’ai oublié d’en parler !

Rebecca Martin va sortir un disque ? Parlons donc du précédent !

D 10 mars 2013     H 17:29     A Yves Dorison    


Fort appréciée et reconnue dans son pays depuis le début des années 1990, Rebecca Martin a coutume d’être incluse dans le paysage musical estampillé folk où ses compositions intimistes démontrent un talent indéniable sinon plus ; mais cela ne l’empêche nullement d’être la voix du disque de Paul Motian « On Broadway Vol. 4 : Or The Paradox Of Continuity », d’enregistrer des standards et d’être accompagnée sur ses propres disques par des musiciens tel Ben Monder, Jorge Rossy, Kurt Rosenwinkel, Brian Blade, Bill McHenry, sans omettre de citer son mari, Larry Grenadier. Ce sont d’ailleurs les deux derniers cités qui officient aux côtés de la chanteuse sur le disque  When I was long ago  sorti en 2010 sur lequel nous allons nous attarder. _ Elle est également l’une des trois voix du projet « Tillery » avec Becca Stevens et Gretchen Parlato.

Rebecca MARTIN : « When I Was Long Ago » (2010) -  voir en grand cette image
Rebecca MARTIN : « When I Was Long Ago » (2010)
Sunnyside records

Il y a longtemps déjà, j’aimais écouter le son de la terre brûlée par le soleil entre mes doigts cassant les mottes avant de les mouiller pour construire des châteaux intemporels au bord du ruisseau. Ce grain de silice dont j’ai le souvenir coule dans la voix de Rebecca Martin. Il lui donne une densité, une présence, où se mêlent la rugosité première et la délicatesse des roches tendres. Portée par un sens aigu du placement, cette voix crée un espace musical où l’essentiel fait figure d’ornement quand la respiration, elle, assoit un mouvement rythmique dont la profondeur charnelle rappelle le ventre de la terre.
Le saxophone et la contrebasse qui l’accompagnent et lui répondent évoluent dans le même registre, l’enveloppent d’un clair obscur théâtral. Les contrepoints de Larry Grenadier habillent la mélodie, et plus encore, quand le souffle nuancé de Bill McHenry éclaire les angles perdus de ces standards dilués par des milliers d’interprétations et ici entièrement renouvelés.
Rebecca Martin privilégiant l’émotion avec un naturel désarmant, elle donne aux personnages qui peuplent ce lointain Broadway une texture et un crédit nouveaux.
Chaque syllabe, chaque mot chuchoté, chaque inflexion, planent, hypnotiques, dans l’intimité d’un huis clos feutré, approchant au plus près d’un rivage musical rare que seuls les grands interprètes peuvent accoster : celui de la sincérité.
Aucune afféterie, aucune superficialité et rien qui ne puisse entraver la fluidité d’un discours allant à l’essentiel. Faire simple, en apparence, et se laisser porter par la musicalité inouïe des ces mélodies définitives, Rebecca Martin le fait avec un talent et une originalité qui la démarquent du commun des chanteuses car elle a, et elles sont vraiment peu nombreuses, dans les cordes de son art cette profondeur vocale qui donne à son chant ce supplément d’âme si nécessaire aux vivants.


> Rebecca MARTIN - When I was long ago - Sunnyside records - distribution Naïve (?) et stores.sunnysiderecordstore.com/When_I_Was_Long_Ago

Rebecca Martin : voix / Larry Grenadier : contrebasse / Bill McHenry : saxophones ténor, alto et soprano.

01. For all we know / 02. But not for me / 03. Lush life / 04. No moon at all / 05. Charlie sings / 06. Cheer up Charlie / 07. Low key lightly (Lucky in love) / 08. Wrap your troubles in dreams / 09. Someone to watch over me / 10. I don’t know what time it was / 11. Willow weep for me // Enregistré par James Farber - Clubhouse Recording Studio de Rhinebeck (New York)


Séquence vidéo de présentation de l’album (2010) :


> Pour aller plus loin :

Avec Jesse Harris

  • 1995 Once Blue (EMI Records)
  • 1997 Once Blue + Bonus Tracks (EMI/Toshiba Japan)

Avec Paul Motian

  • 2006 On Broadway Vol. 4 or The Paradox of Continuity : Paul Motian 2000 + One (Winter & Winter)

Solo

  • 1998 Thoroughfare
  • 2000 Middlehope (Fresh Sound/New Talent)
  • 2004 People Behave Like Ballads (MAXJAZZ)
  • 2008 The Growing Season (Sunnyside Records)
  • 2010 When I Was Long Ago (Sunnyside Records)
  • 2013 Twain (Sunnyside Records) À paraître fin mars.

Séquence vidéo « live » : Rebecca Martin & Larry Grenadier :


> Liens :