« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2013 » TREMPLIN JAZZ Avignon 2013

TREMPLIN JAZZ Avignon 2013

Soirées du 2, 3 et 4 août.

D 26 août 2013     H 21:17     A Florence Ducommun    


Créé en 1992, par quelques passionnés, le Tremplin Jazz d’Avignon (association loi 1901) a pour objet la promotion de la musique et des jeunes musiciens de jazz au travers d’un concours et d’un festival organisés sur Avignon. Et chaque année, c’est un pari gagné qui remplit le Cloître, souvent à guichets fermés d’ailleurs !

Cette année, je n’ai pu me rendre au concert du 30 juillet,qui accueillait Cecile McLorin Salvant et n’ai pu assister qu’à la première soirée de sélection du futur tremplin 2013, où je me suis enthousiasmée pour la nouvelle formation de Théo et Valentin Ceccaldi , intitulée Toons. Je n’avais hélas pas pris mon Nikon et le regrette fort, car c’était génial.

À côté de ces derniers, dont j’ai particulièrement apprécié le dernier CD « Carrousel » qui intégrait aussi Guillaume Aknine présent dans Toons, on retrouve le génial Florian Satche à la batterie aussi jubilatoire que celle d’Edward Perraud, et bien sûr Gabriel Lemaire aux saxophones. Je pense que chacun a pris note de la selection d’un autre groupe pour Jazz Migration cette année : « Marcel et Solange » dont Valentin Ceccaldi, Florian Satche et Gabriel Lemaire font partie. Je n’ai hélas pas pu aller écouter lors de leur passage à Avignon dans le cadre de Têtes de Jazz (cf. compte-rendu enthousiaste de Denise Giard)
Toons a obtenu le tremplin jazz d’Orléans en mars dernier et à l’issue d’une longue suite de quarante minutes inspirée des sept nains de Grimm, pleine de contrastes, il remportera le prix de composition pour sa suite et Florian Satche obtiendra le prix du meilleur instrumentiste.
Quant au tremplin 2013,c’est le groupe suisse Orioxy qui le remportera, avec Yael Miller (chant), Julie Campiche (harpe), Manu Hagmann (contrebasse) et Roland Merlinc (batterie).
J’attendrai l’an prochain pour les entendre.

Roberto Fonseca - Avignon, août 2013 -  voir en grand cette image
Roberto Fonseca - Avignon, août 2013
© Florence Ducommun

La soirée du vendredi 2 aout se joue à guichets fermés pour recevoir Roberto Fonseca, l’un des musiciens cubains les plus médiatisés de sa génération. C’est la seconde fois que je l’écoute après un concert particulièrement réussi à Aix en Provence l’an passé au Grand Théâtre de Provence où il avait mis le feu ! Cette fois-ci, je suis déçue avec une forte impression de déjà vu et entendu. Mêmes artifices séducteurs, morceaux identiques, mêmes musiciens si ce n’est le remplacement du malien Baba Sissoko par Cherif Soumano (au sourire contagieux) à la kora. À ses côtés, on retrouve donc Jorge Chicoy à la guitare electrique, Joel Hierrezuelo aux percussions, Ramsès Rodriguez à la batterie et Yandi Martinez à la basse et contrebasse.
Le show est tout calculé et bien rôdé, la foule est conquise, les filles hystériques scandant le prénom « Roberto »... je n’arrive pas à rentrer dedans... Fonseca ne jouera pas 2h30 comme la veille à Marciac malgré 2 rappels et l’invitation donnée aux spectateurs de chanter et danser, ce qui est totalement impossible dans le Cloître. Alors les gens se mettent debout et chaloupent, ce qui ne plaît pas toujours à ceux restés debout...
Je suis sortie très déçue par cette énorme tarte à la crème...

JPEG - 86.3 ko
Scrootch - Avignon, août 2013
© Florence Ducommun

Seconde soirée le samedi 3 août, en 2 parties :
D’abord le groupe Scrootch,vainqueur du tremplin 2012 ,nous a offert un moment de grâce. Trio germano-polonais fondé en 2010, il associe René Bornstein à la contrebasse particulièrement expressive, rythmée par un jeu de pieds bien placé, et qui signe presque toutes les compositions, Michal Skulski au saxophone ténor, puissant mais sobre et Flo Bublys, son leader, à la batterie efficace. Il parle un français craquant et manie l’humour avec un sourire désarmant.
Oui,ces trois là m’ont énormément emballée !

JPEG - 53.2 ko
Bojan Z - Avignon, août 2013
© Florence Ducommun

Changement de plateau pour installer le piano et le Fender de Bojan Z. Problème technique d’entrée de jeu qui va beaucoup perturber Bojan avec un fender agressif beaucoup trop grinçant. Du coup, les morceaux au piano sont un soulagement avec les piliers du Cloître illuminés de bleu au moment où il joue « On a turquoise cloud »

Bojan Z - Avignon, août 2013 -  voir en grand cette image
Bojan Z - Avignon, août 2013
© Florence Ducommun
Bojan Z - Avignon, août 2013 -  voir en grand cette image
Bojan Z - Avignon, août 2013
© Florence Ducommun
Bojan Z - Avignon, août 2013 -  voir en grand cette image
Bojan Z - Avignon, août 2013
© Florence Ducommun

C’est la cinquième fois que j’écoute Bojan Z seul, ou avec Michel Portal près d’Aix, ainsi qu’un concert mémorable en duo avec Baptiste Trotignon lors du festival Jazz à la Villette l’an passé. J’adore ce pianiste qui n’a pas la grosse tête et c’est un peu déçue que je m’en retourne, le cœur pincé de voir aussi que le cloître n’était pas plein ce soir là, avec un rappel un peu poussif, pas du tout passionné, des spectateurs qui arrêtent d’applaudir à peine Bojan Z a le dos tourné... Brrrr....
Ambiance un peu glaciale ce soir là malgré les fortes chaleurs !

JPEG - 68 ko
Enrico Rava & Stefano Bollani - Avignon, août 2013
© Florence Ducommun

Dernière soirée le lendemain 4 août. Et de loin la meilleure, avis partagé par beaucoup de mes connaissances, avec Enrico Rava et Stefano Bollani.
Ah,j’attendais ce concert avec une impatience qui a été récompensée !
Un duo éprouvé qui semble s’amuser autant que nous ! Avec un sens de l’humour incroyable. La comedia dell’arte dans toute sa puissance !
Ah, la trompette de Rava ! Et le sur-jeu de Bollani ! Il en fait trop, c’est sûr, mais comme un prestidigitateur et Rava attend patiemment qu’il ait fini son petit numéro en le montrant du doigt et regardant sa montre...
Un très émouvant « My funny Valentine » conclut le concert avec deux rappels qu’on aurait volontiers prolongés !

Stefano Bollani - Avignon, août 2013 -  voir en grand cette image
Stefano Bollani - Avignon, août 2013
© Florence Ducommun
Enrico Rava - Avignon, août 2013 -  voir en grand cette image
Enrico Rava - Avignon, août 2013
© Florence Ducommun

Et voilà la saison d’été terminée de mon côté. Porquerolles, Junas, Marseille et Avignon se sont succédés avec bonheur !
Vivement l’été prochain !


> Lien :

Dans la même rubrique

19 janvier 2014 – [En écho] À Lyon, Nicolas Folmer invitait et enregistait...

12 janvier 2014 – D’jazz Nevers Festival 2013 #1

12 janvier 2014 – D’jazz Nevers Festival 2013 #2

2 janvier 2014 – Nuit bleue à la Vapeur de DIJON

1er janvier 2014 – Minino GARAY au Triton