« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2013 » Bruno HEINEN SEXTET : « Karlheinz Stockhausen Tierkreis »

Bruno HEINEN SEXTET : « Karlheinz Stockhausen Tierkreis »

Karlheinz et ses boîtes à musiques

D 16 août 2013     H 15:46     A Thierry Giard    


Jeune pianiste londonien, Bruno Heinen s’est attaqué, « avec la bénédiction de l’auteur » nous dit-on, à une transposition de l’œuvre de Karleinz Stockhausen, Tierkreis (Les signes du Zodiaque) pour une sextet « de jazz ».
Derrière cette entreprise qu’on pourrait croire un rien ambitieuse, voire audacieuse ou prétentieuse, il y a en réalité une belle histoire de famille, d’amitié et de fidélité.
C’est sans doute ce qui rend ce disque particulièrement captivant, singulier et attachant...

Bruno HEINEN SEXTET : « Karlheinz Stockhausen Tierkreis » -  voir en grand cette image
Bruno HEINEN SEXTET : « Karlheinz Stockhausen Tierkreis »
Babel Label / The Orchard
« OUI ! On aime ! »
« OUI ! On aime ! »

Alors ? Raconte...

Il y a presque quatre décennies, en 1974-75, Karlheinz Stockhausen composa une suite de douze mélodies pour des boîtes à musique qu’il fit fabriquer spécialement. Un parti pris minimaliste qui obligea l’auteur à épurer les mélodies sensées évoquer chacune un des signes du Zodiaque. La critique parla alors de « naïveté des formes » et présenta Tierkreis comme un « conte de fées pour enfants ». Il s’agissait sans doute d’une des pièces les plus « accessibles » et « populaires » d’un compositeur-innovateur.

Il se trouve que le violoncelliste Ulrich Heinen et la violoniste Jacqueline Ross, les parents de Bruno, travaillaient avec Karlheinz Sockhausen à cette époque. Ils eurent la possibilité d’acquérir quatre des douze boîtes à musique originales. On comprend alors que le jeune Bruno Heinen ait été fasciné par ces précieux jouets musicaux.
Devenu pianiste, élève du prestigieux Royal Collège of Music de Londres pour sa formation classique, Bruno Heinen s’est aussi tourné vers le jazz avec, entre autres, le grand John Taylor comme professeur.
Depuis cinq ans, il a mis en chantier l’arrangement de Tierkreis pour un sextet de jazz à partir des mélodies sérielles de Stockhausen. Travail de longue haleine qui a permis de constituer les douze pièces de cet album très abouti à tous les niveaux (y compris pour la réalisation de la pochette). Une interprétation contrastée intègrant les boîtes à musique qui donnent la touche fragile, délicate et sensible de ce disque..
Pour l’anecdote, on ajoutera qu’une cinquième boîte a été offerte à Bruno Heinen lors de son anniversaire en décembre dernier. L’enregistrement était terminé mais il a tenu à retourner en studio en janvier pour l’enregistrer. C’est celle qui ouvre Aquarius !

Bien implanté dans la dynamique inventive du jazz londonien, le pianiste a pu réunir une formation brillante autour de son trio habituel (Andrea Di Biase, contrebasse et Jon Scott, batterie). On y retrouve avec bonheur l’excellent trompettiste italien (basé à Londres) Fulvio Sigùrta et un beau duo d’anches britannique : James Allsopp et Tom Challenger. Le tout paraît bien sûr sur le très dynamique Babel Label de Londres !
Le caractère de ce disque réside dans les choix de l’arrangeur qui a su se démarquer de l’original tout en respectant l’esprit et les mélodies, qui a su également trouver les formules instrumentales qui permettent au mieux de mettre en valeur les couleurs des différentes pièces, du solo au sextet avec ces parenthèses fines et légères qu’offrent les boîtes à musique.

Et de reprendre la conclusion de notre commentaire dans la « Pile de disques » de mai 2013 :
« Très loin d’une connotation de »musique contemporaine« (trop »cérébrale«  ?), cet album est en tous points remarquable : arrangements, interprétation, tout concourt à composer un vrai disque de jazz inventif, coloré et souvent jubilatoire. »

Eh oui ! nous le confirmons : une très belle découverte !


> Bruno HEINEN SEXTET : « Karlheinz Stockhausen Tierkreis » - Babel Label BDV13119 / The Orchard

Bruno Heinen : piano, arrangements / Fulvio Sigùrta : trompette / James Allsopp : clarinette basse / Tom Challenger : saxophone ténor / Andrea Di Biase : contrebasse / Jon Scott : batterie

01. Aries / 02. Taurus / 03. Gemini / 04. Cancer / 05. Leo / 06. Virgo / 07. Libra / 08. Scorpio / 09. Sagittarius / 10. Capricorn / 11. Aquarius / 12. Pisces / 13. Aries (compositions de Karlheinz Stockhausen - arrangements de Bruno Heinen) // enregistré en Grande-Bretagne en avril 2012

> Liens :