« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2013 » Paris : Dominique PIFARÉLY et l’Ensemble Dédales

Paris : Dominique PIFARÉLY et l’Ensemble Dédales

Premier et dernier concert de l’année 2013

D 30 novembre 2013     H 11:22     A Alain Gauthier    


Pour un soir, on oublie la nuit du 4 août et l’abolition des privilèges. Parce que this evening, esta tarde, ce soir, le public fait partie des happy few, des élus. - Yes !!!! Soirée privée au Studio Sextan pour la sortie du second CD de l’Ensemble Dédales de Dominique PIFARÉLY, « Time Geography ». Bon, d’accord, on n’exagère pas, des gentils élus, sans mandats, hein, pas tombés dans la drogue dure du cumul.

Camaïeu de rouge autour de la scène, un public d’amis (des musiciens de la grande famille de la musique improvisée), d’amis « plus » et d’autres encore à l’extrême limite du troisième cercle, une salle coucoune prête à se livrer.

Devant nous, un redoutable groupe de redoutables musiciens : des trétrétrétrébons. Des élus ?
Dominique Pifarély aux violon et compositions, Guillaume Roy à l’alto, Hélène Labarrière à la contrebasse, Vincent Boisseau, clarinette, Pascal Gachet aux trompette et bugle,
François Corneloup au saxophone baryton, Christiane Bopp au trombone, Julien Padovani piano et Eric Groleau batterie.
Quatre vents, trois cordes, un piano, une batterie. En route.
Dés la première pièce, le solo de François Corneloup, affublé de son kit de détective privé -lunettes/moustache- met les pendules à l’heure : pas de déchets, pas de deuxième chance, pas de séance de rattrapage : accrochez-vous, la fière montgolfière grimpe direct là-haut, au-dessus du couvercle de grisaille qui couvre les maisons de ville du quartier et des cumulo-nimbus à l’air constipé. Stratosphérique le solo. D’anthologie.

Tout du long, chaque soliste, chacun à son tour, va nous emmener de plus en plus haut. Hélène qui tient la baraque, Corneloup, encore lui, qui fera duo avec l’une ou l’autre, Gachet qui susurre un truc a capella dans un silence de crypte, Boisseau qui ose ne pas dévaler des arpèges véloces et limiter son empan à quelques notes, Bopp qui fait soupirer et rire son tuyau à rallonge, Padovani qui introduit ou clôt les morceaux avec des mains en titane et Groleau en métronome inflexible et impeccable. Y’a même Guillaume ROY qui termine son solo juste avant que son archer n’attaque l’os de son avant-bras !!! Saignant.

On ose enfin applaudir, c’est dire le profond de l’écoute et la transe qui nous tient.
Personne ne fait coucou à sa copine, un pote, un voisin. Tu quittes la partoche des yeux, tu oublies de compter le quart de pouillème de temps qui passe et tu te manges ton départ : impossible de rattraper le wagon ou de faire comme si.
Le public n’est plus qu’oreilles dans une tension égale à celle des musiciens. Pas un mot, pas un soupir, des respirations contenues, toute petites, sous les clavicules : umpfff, umpfff, umpfff.

C’est beau, carré, plein, dense. Comme un livre en plusieurs tomes qu’on feuilletterait, là. Et même qu’il y a des passages qu’on aimerait relire plusieurs fois. Mais non, ça continue !!! Bouche pas le passage, avance !!
Pas de blabla entre les morceaux, de la musique avant tout chose. Seulement de la musique. Encore de la musique.
Se décoller de sa chaise et rejoindre le pot à punch n’est pas la chose la plus simple ce soir.
One more time, plizzz.

Dominique Pifarély - Ensemble Dédales - Lundi 25 novembre 2013 - Studio Sextan - 10-12 rue Eugène Varlin - 92240 Malakoff


Le disque :

Dominique Pifarély - Ensemble Dédales : « Time Geography » -  voir en grand cette image
Dominique Pifarély - Ensemble Dédales : « Time Geography »
Poros Editions / l’Autre Distribution
Dominique PIFARÉLY - ENSEMBLE DÉDALES : « Time Geography »

À retrouver dans la « Pile de disques » de décembre 2013 (à lire ici).

> Poros Editions AC26DP / L’Autre Distribution et les Allumés du Jazz (parution le 09/12/2013)

Dominique Pifarély : violon, compositions / Guillaume Roy : alto / Hélène Labarrière : contrebasse / Vincent Boisseau : clarinettes / François Corneloup : saxophone baryton / Pascal Gachet : trompette, bugle / Christiane Bopp : trombone / Julien Padovani : piano / Éric Groleau : batterie

01. Ordinary Chaos / 02. Perangusta / 03. Slow Science / 04. Beirut Work Song / 05. Chaos, Ancinet Noises // Enregistré au Studio Sextan de Malakoff les 5, 6 et 7 décembre 2012.

> Liens :

Dans la même rubrique

19 janvier 2014 – [En écho] À Lyon, Nicolas Folmer invitait et enregistait...

12 janvier 2014 – D’jazz Nevers Festival 2013 #1

12 janvier 2014 – D’jazz Nevers Festival 2013 #2

2 janvier 2014 – Nuit bleue à la Vapeur de DIJON

1er janvier 2014 – Minino GARAY au Triton