« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Jazz en action » Entretiens, portraits. » G. de CHASSY : « Traversées » en Bourgogne.

G. de CHASSY : « Traversées » en Bourgogne.

Classique et jazz : les deux « patries musicales » de Guillaume de Chassy.

D 27 janvier 2014     H 12:25     A Jacques Revon    


Le pianiste Guillaume de Chassy arpente, dit-il, depuis longtemps, la frontière entre musique classique et jazz.
Cette fois-ci avec son confrère Jean-Christophe Cholet et l’Orchestre Dijon Bourgogne, le compositeur tourangeau concrétise un beau projet.

JPEG - 79.1 ko
Guillaume de Chassy, Orchestre Dijon Bourgogne, Jean-Christophe Cholet : « Traversées » - Dijon 14 janvier 2014.
© Jacques Revon

C’est en mars 2013 qu’un concerto pour piano improvisé et orchestre, composé par Guillaume de Chassy, orchestré par Jean-Christophe Cholet, est créé à la Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre, lors d’une résidence de création conclue par un enregistrement de trois jours.

Pour le pianiste compositeur Guillaume de Chassy cette approche musicale originale, a débuté il y a une dizaine d’années.


|>Guillaume de Chassy : Origine de la démarche (à écouter ci-dessous).

info document -  MP3 - 1.9 Mo

JPEG - 40.1 ko
Guillaume de Chassy & Jean-Christophe Cholet - Dijon, 14 janvier 2014.
© Jacques Revon

Dialogue entre deux mondes musicaux.

L’idée maîtresse est de faire dialoguer un pianiste de jazz (ici Guillaume de Chassy) avec un Orchestre symphonique, l’Orchestre Dijon Bourgogne.

« Traversées » explore donc la frontière entre l’écriture classique et l’improvisation. Les parties d’orchestre sont entièrement écrites, selon les règles classiques.
En revanche les parties pour piano sont largement improvisées, selon des règles propres au jazz : vocabulaire, accentuation, ses grilles, le choix des accords et une liberté d’interprétation pour le soliste.
Guillaume, compositeur, professeur de la classe de jazz du Conservatoire de Tours, se laisse guider par l’évidence de la mélodie.
Dans cette création, on retrouve des réminiscences revendiquées par l’auteur, Schubert, Bartók, Dutilleux mais aussi le folklore bulgare. L’œuvre est conçue comme une suite de « courts-métrages musicaux ».

Guillaume de Chassy, O.D.B., Jean-Christophe Cholet - Dijon, janvier 2014. -  voir en grand cette image
Guillaume de Chassy, O.D.B., Jean-Christophe Cholet - Dijon, janvier 2014.
© Jacques Revon
Jean-Christophe Cholet, Guillaume de Chassy, O.D.B. - Dijon, janvier 2014. -  voir en grand cette image
Jean-Christophe Cholet, Guillaume de Chassy, O.D.B. - Dijon, janvier 2014.
© Jacques Revon
Guillaume de Chassy, O.D.B. - Dijon janvier 2014. -  voir en grand cette image
Guillaume de Chassy, O.D.B. - Dijon janvier 2014.
© Jacques Revon

À chaque concert, Guillaume de Chassy propose à l’Orchestre et au public une nouvelle improvisation. Pour le compositeur, celle-ci se bâtit au fur et mesure que lui arrivent de nouvelles sensations, celles du moment vécu avec les musiciens de l’orchestre bien sûr, mais aussi celles ressenties dans les minutes voire les heures qui ont précédé sa montée sur scène, tous ces instants cumulés enrichissent la création de l’artiste.
À chaque concert, c’est donc une histoire nouvelle qui se raconte sous les doigts du pianiste de jazz en harmonie totale avec ses collègues musiciens classiques. Le compositeur donne… et ne ressent aucune résistance.


|>Guillaume de Chassy avec Daniel Weissmann (Direction générale de l’orchestre Dijon Bourgogne) : la relation avec l’orchestre. (à écouter ci-dessous).

info document -  MP3 - 2.7 Mo

L’aventure partagée…

Pour cette création, à la demande du compositeur Guillaume De Chassy, un deuxième personnage, Jean-Christophe Cholet (également pianiste de jazz et compositeur) va, dès l’origine du projet, se mettre entièrement à la disposition de son confrère. C’est lui qui va écrire l’orchestration pour l’ensemble.
Jean Christophe Cholet assure aussi la direction de l’Orchestre sur scène.

« Traversées », c’est aussi le nom d’un concert qui associe, dans une même
soirée, une création jazz avec grande œuvre du répertoire classique. Ce qui n’est pas une coutume établie dans le monde musical !
Ce jour-là, la Symphonie n°1 en ut majeur de Ludwig van Beethoven était au programme,dirigée par Philippe Cambreling.

JPEG - 74.6 ko
Guillaume de Chassy, O.D.B., Jean-Christophe Cholet - Dijon, 14 janvier 2014.
© Jacques Revon

Cette initiative est une belle preuve que deux univers musicaux peuvent cohabiter. L’engagement de cet orchestre de type « classique » témoigne d’une envie forte d’interpréter des répertoires différents. Pour ces musiciens, c’est aussi l’occasion de vivre et de partager des instants nouveaux, moments toujours plus riches nourris d’une soif commune, celle de découvrir un monde musical qui s’ouvre à l’horizon, lire une partition sans frontière, jalonnée de nouvelles sensations harmoniques et, ici, d’imprévus.

Créé en mars 2013 à la Maison de la Culture de Nevers, l’œuvre « Traversées » a été enregistrée sur le label Beejazz (distribution Abeille Musique - octobre 2013).
Un projet intelligemment partagé.


|>Guillaume de Chassy  : la réussite de ce partenariat. (à écouter ci-dessous).

info document -  MP3 - 1.7 Mo

Fédérer

Né en 2009, l’Orchestre Dijon Bourgogne réunit quarante-six musiciens permanents. L’ensemble est reconnu pour sa qualité, son originalité dans le choix de sa politique artistique on le voit ici avec « Traversées ».

L’orchestre veut jouer la musique dite vivante au plus près des générations en devenir. C’est ainsi que l’ODB désire se produire dans tous les secteurs de la notre vie quotidienne (écoles, usines, gares...), au plus proche des citoyens, en région Bourgogne voire plus loin…
« Traversées » semble être un répertoire idéal pour cet orchestre impliqué dans l’action culturelle régionale.
Après Nevers, ce programme a été présenté pour la première fois en public à la salle de la Vapeur de Dijon, un véritable événement culturel dans la ville burgonde.
75 jeunes scolaires du CP au CM2 sont d’ailleurs venus en matinée, écouter ce « Concerto pour piano improvisé et orchestre », dans ce lieu qui est d’ordinaire un temple des musiques actuelles. Ensuite, ils ont pu lors d’un échange, rencontrer les créateurs de l’œuvre. Le grand public était lui, convié en soirée.

JPEG - 47 ko
Guillaume de Chassy - Dijon, 14 janvier 2014.
© Jacques Revon

Pour Guillaume de Chassy, ancien ingénieur chimiste, autodidacte, et qui a déjà joué avec des figures célèbres du jazz américain et européen, ce sont maintenant plus de dix années d’engagement passionné au service d’un monde musical sans frontière. L’artiste souhaite que son travail de fond puisse se poursuivre sur le long terme, sur de multiples chemins avec, il l’espère, l’Orchestre Dijon Bourgogne afin de croiser autant que faire se peut, les différents publics et permettre ainsi aux cloisons qui séparent les adeptes de différents styles musicaux, de tomber.


|>Guillaume de Chassy : « décloisonner » et croiser les publics.(à écouter ci-dessous).

info document -  MP3 - 1.1 Mo

Semer des petits cailloux musicaux…

Avec « Traversée » et ses interprètes, le chemin d’approche vers une nouveauté sonore comme la remise en cause d’idées reçues s’avère un enjeu passionnant.
Il faut préciser que, de son côté et durant toute l’année, l’ODB invite des publics d’âges différents à des rencontres musicales sans frontières. Ses musiciens se déplacent sur des divers sites... Une véritable mission artistique de terrain.
À n’en pas douter, et de cette manière, l’ODB sème aujourd’hui de jolis petits cailloux musicaux…
Grâce à l’ouverture et à l’écoute de cette musique, naîtront certainement de nouveaux musiciens. Qui ne se souvient pas de ses premières émotions de jeunesse à l’écoute d’une musique, de ce frisson, de cette gorge qui se serre.
Plus tard, ils seront peut être musiciens amateurs, professionnels, dans le domaine du « classique », du jazz... Ou tout simplement auditeurs curieux mais qu’importe !
Tous partageront à leur manière, au fond d’eux-mêmes, cette lumière pour la musique universelle.

Propos recueillis par Jacques Revon en janvier 2014.

Résidence puis concert le mardi 14 janvier 2014 à 20h00 - La Vapeur ; 42 avenue de Stalingrad ; 21000 Dijon
Concert présenté par l’ODB & La Vapeur
TRAVERSÉES (création 2013), Concerto pour piano improvisé et orchestre - Orchestre Dijon Bourgogne - Composition et piano Guillaume de Chassy - Direction Jean-Christophe Cholet


> Le disque :

Guillaume DE CHASSY : « Traversées » -  voir en grand cette image
Guillaume DE CHASSY : « Traversées »
Bee Jazz / Abeille Musique
Guillaume DE CHASSY : « Traversées »



> Bee Jazz BEE062 / Abeille Musique

Orchestre Dijon Bourgogne / Jean-Christophe Cholet, direction & orchestration / Guillaume de Chassy, piano & compositions et piano solo

01 à 05 : Piano Concerto (G. de Chassy) / 06 à 13 : Musica Callada (extraits – Frederic Mompou)

> Liens :