« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2014 » Gaël HORELLOU au conservatoire de Caen

Gaël HORELLOU au conservatoire de Caen

En concert le 13 février 2014.

D 13 mars 2014     H 20:03     A Jean-Louis Libois    


Un caennais made in USA !

Ses racines familiales à Caen, ses racines musicales au Crescent avec le collectif Mu de Mâcon, reconnaissance dans l’Hexagone : Gaël Horellou et sa musique sont sans frontière ainsi que son dernier opus vient le rappeler.

Gaël HORELLOU feat. Abraham BURTON : « Legacy » -  voir en grand cette image
Gaël HORELLOU feat. Abraham BURTON : « Legacy »
Breakz / Harmonia Mundi

En compagnie du pianiste Laurent De Wilde parfois pour des horizons électroniques et plus récemment accompagné du saxophoniste américain Abraham Burton pour la filiation, Gaël Horellou n’accomplit pas pour autant un retour aux sources. Il avance sans regarder nécessairement dans le rétroviseur et sur son chemin rencontre aussi bien des musiques futuristes que des musiciens dépositaires d’une tradition. C’est aussi dans le mouvement que se créent les racines. Gaël Horellou a invité ainsi à ses côtés Abraham Burton qui eût pour maître Jackie McLean, lui même héritier de Charlie Parker. Est-ce la raison de la force d’évidence qu’impose la musique de ce quartette ? Lorsqu’elles ne sont pas empruntées au répertoire (exception -il est vrai- dans le concert), les compositions originales du saxophoniste Gaël Horellou sont autant d’hommages à des musiciens tel que Clifford Jordan aussi bien que René McLean, le fils de Jackie .

Enregistré en direct l’an passé, la sortie de l’album « Legacy » est donc l’occasion d’une tournée qui réunit les protagonistes aux saxophones mais aussi le contrebassiste Viktor Nyberg, le pianiste Étienne Déconfin et le batteur Antoine Paganotti ; « Legacy » à entendre comme leg, hommage, héritage, influence. À la manière de la première composition de la soirée –quasi remake du duo McCoy Tyner – John Coltrane le concert installe l’énergie et la luminosité du célèbre « Olé » de ce dernier. Le rythme ne faiblit pas et en bons relayeurs ,les deux saxophonistes alto et ténor se livrent à une quasi « guerre des sax » en miniature.

Gaël Horellou -  voir en grand cette image
Gaël Horellou
Photo © Christian Ducasse - 2010

Spectacle vivant par excellence le jazz en concert oublie parfois un peu qu’on doit pouvoir le réécouter enregistré ; son caractère instantané et improvisé n’étant pas reproductible, le hiatus peut se révéler parfois périlleux pour l’auditeur. Ici, rien de tel car non seulement le disque, c’est le concert mais le projet original a su intégrer cette double écoute. L’étincelle et le swing font en effet bon ménage à la faveur de cette belle rencontre.

> Conservatoire National de Région de Caen. Jeudi 13 février 2014.
Gaël Horellou 4tet invite Abraham Burton :
Abraham Burton : saxophone ténor / Gaël Horellou : saxophone alto / Etienne Déconfin : piano / Viktor Nyberg : contrebasse / Antoine Paganotti : batterie
Dans le cadre des concerts « Jazz Masters » organisés par le Collectif Jazz de Basse-Normandie

> Lire la chronique du disque Legacy sur CultureJazz.fr


> Liens :