« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Livres » « Paroles de Jazz », par Jean-Louis Lemarchand

« Paroles de Jazz », par Jean-Louis Lemarchand

Propos, avis et opinions de musiciens de jazz.

D 17 mai 2014     H 07:38     A Pierre Gros    


Jean Louis Lemarchand, membre de l’Académie du jazz est chroniqueur dans plusieurs médias et c’est à ce titre qu’il a rencontré les musiciens dont il est question ici.

L’intérêt majeur de ce recueil est que ces paroles n’ont pas été validées a posteriori par leurs auteurs. C’est donc à des avis, des opinions francs et tranchés auxquels nous avons droit, que chacun peut décrypter pour peut-être découvrir le grand secret… ou alors affermir des impressions entrevues lors de concerts ou de rencontres.

« Paroles de Jazz » par Jean-Louis Lemarchand -  voir en grand cette image
« Paroles de Jazz » par Jean-Louis Lemarchand
Editions Alter Ego - Coll. Jazz Impressions

Par exemple notons d’Ahmad Jamal qu’il n’aime pas être dirigé et estime dans un rire, être un dictateur, ce qui est loin d’être une surprise (et reconnaissons l’honnêteté du personnage), qu’il aime composer à l’aide de crayons et de papiers loin des ordinateurs, qu’Ornette Coleman est à la recherche d’un son qu’il n’a toujours pas trouvé. Ainsi le concept brumeux d’harmolodie est enfin dévoilé.
Il ajoute que le son est aussi la priorité des priorités pour Joachim Kuhn, que le jazz n’est pas pour lui (comme pour nous) une musique d’ambiance mais qu’il s’écoute, que Joe Zawinul voit le groupe de Cannonbal Adderley plus moderne que celui de Miles Davis ( !) et qu’il estime que le jazz n’a rien à voir avec les instruments mais plutôt avec la façon dont on les utilise.
On pourrait multiplier les exemples à l’infini, dire que les musiciens américains sont fiers de la reconnaissance dont fait preuve notre pays à leur égard et que tous ces musiciens de jazz, quelle que soit leur provenance ou nationalité ont en commun la curiosité, l’amour de la liberté, du risque mais aussi qu’ils veulent subvenir aux besoins de leurs familles tout simplement. C’est peut être ça le grand secret…

Dire que ce livre est indispensable serait disproportionné et d’ailleurs il est loin d’y prétendre. Disons qu’il est la preuve somme toute que les jazzmen, les musiciens, les artistes sont des gens comme les autres qui, en rebelles décident de prendre en main leur destinée malgré les risques.

Laissons le sage René Urtreger donner une définition du jazz « Une musique à part et un langage universel ».

La musique n’est pas indispensable et c’est pour ça qu’elle est grande, qu’on l’aime et qu’on ne peut pas vivre sans.


> Paroles de jazz - Auteur : Jean-Louis LEMARCHAND
ISBN : 978-2-915528-45-9
Collection « Jazz Impressions »
96 pages - Format : 13 x 21 cm - 12 euros.


> Lien :