« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2014 » Franck Tortiller Solo : « La leçon des jours »

Franck Tortiller Solo : « La leçon des jours »

Audacieux, pertinent, captivant...

D 26 mai 2014     H 21:45     A Armel Bloch    


Franck Tortiller : « La leçon des jours » -  voir en grand cette image
Franck Tortiller : « La leçon des jours »
Label MCO 2014 / www.labelmco.com

Reconnu comme soliste admirable (notamment pendant dix ans au sein du Vienna Art Orchestra), directeur et compositeur pour de grandes formations (de l’ONJ à son orchestre actuel en passant par l’Orchestre des Jeunes Jazzmen de Bourgogne et différents ensembles symphoniques et d’harmonie), Franck Tortiller nous présente une expérience plus intime dans l’exercice du solo, souvent considéré comme une épreuve délicate, assez démonstrative de performances et peu explorée sur disque par les percussionnistes.
Il dévoile un univers charmeur, riche de sens et de poésie, dans lequel les sonorités fluides et sensibles du vibraphone donnent des échos harmonieux aux notes brèves, dynamiques et boisées du marimba.

La plupart des thèmes sont des compositions personnelles aux mélodies touchantes dont La leçon des jours présentée en trois parties évolutives et distinctes au fil de l’écoute.
Quatre cartes postales musicales évoquent des souvenirs imaginaires. Mes préférées (12 juillet 10h et 8 août 22h) rappellent l’excellent disque Franck Tortiller édité en 2000 sur le label Altri Suoni.
Le vibraphoniste présente aussi des relectures personnelles : une chanson folk de James Taylor (Song for you far away), un standard de jazz d’Ira Gershwin et Vernon Duke (I can’t get started with you), un traditionnel bourguignon et pour conclure l’agréable valse musette Méprise de Tony Murena et Joseph Colombo.
Le son naturel du vibraphone et du marimba est dans certains titres mis en relief par des effets vibratoires prolongés par des traitements sonores.
Quelques rares ajouts d’accompagnements de fond renforcent l’émotion des thèmes.

Le résultat est audacieux, pertinent, captivant et d’une grande cohérence : un disque pleinement réussi.


> Franck Tortiller Solo : « La leçon des jours »

> Label MCO / www.labelmco.com

Franck Tortiller : vibraphone, marimba, compositions sauf 1, 6, 10, 11 / Mohammad Reza Sadeghin : prise de son, mixage

01. Song for you far way (James Taylor) / 02. La leçon des jours – part 3 (F Tortiller) / 03. 13 juillet 10h (F Tortiller) / 04. 8 août 22h (F Tortiller) / 05. La leçon des jours – part 2 (F Tortiller) / 06. I can’t get started with you (Ira Gershwin, Vernon Duke) / 07. 22 juillet 16h (F Tortiller) / 08. La leçon des jours – part 1 (F Tortiller) / 09. 24 août 11h (F Tortiller) / 10. Merry child (F Tortiller/trad bourguignon) / 11. Méprise (Joseph Colombo, Tony Murena).


> Liens :

Dans la même rubrique

26 décembre 2014 – Sonny Simmons & Improvising Beings : une somme !

22 décembre 2014 – Trois disques pour éclairer l’hiver.

18 décembre 2014 – cELLp : « Synapse »

13 décembre 2014 – « CD’esthetic » : la musique et l’objet. #2

10 décembre 2014 – JAZZ - La musique de l’Amérique