« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2014 » L’ÉQUILIBRE de NASH, à Dijon

L’ÉQUILIBRE de NASH, à Dijon

À La Vapeur de Dijon le 9 octobre.

D 29 octobre 2014     H 23:00     A Jacques Revon    


L’Équilibre de Nash était à Dijon (La Vapeur) le 9 octobre avant de se produire le 8 novembre à Mâcon pour l’inauguration de la nouvelle salle du « Crescent », le célèbre club de jazz de Mâcon.

Cette formation n’a qu’un an d’âge, elle est le fruit d’une rencontre entre deux anciens copains de lycée.

JPEG - 46.5 ko
L’Équilibre de Nash - Dijon, octobre 2014
© Jacques Revon

Les deux amis saxophonistes de la formation, Jean Charles Richard et Éric Prost ont tous les deux été internes au lycée Carnot de Dijon, et ont partagé les pupitres du conservatoire de cette ville pendant leurs études musicales.
Diplômés, ils suivent leur propre chemin, mais depuis une année ils ont décidé en créant ce groupe de partager cette musique qui les fait vivre… le jazz !.
Sont venus les rejoindre, Basile Mouton à la contrebasse, Stéphane Foucher à la batterie et Roberto Torenzi au piano.

Leur formation est baptisée : « L’Équilibre de Nash » du nom d’un mathématicien américain John Nash, initiateur d’une théorie mathématique élaborée sur le jeu. Je vous rassure, n’y voyez pas une quelconque approche élitiste, on ne parle ici que de jeu… et cette approche du jeu est devenue pour nos musiciens une source de créations diverses.

Jean-Charles Richard - Dijon, octobre 2014 -  voir en grand cette image
Jean-Charles Richard - Dijon, octobre 2014
© Jacques Revon
Jean-Charles Richard, Basile Mouton, Éric Prost - Dijon, octobre 2014 -  voir en grand cette image
Jean-Charles Richard, Basile Mouton, Éric Prost - Dijon, octobre 2014
© Jacques Revon
Éric Prost - Dijon, octobre 2014 -  voir en grand cette image
Éric Prost - Dijon, octobre 2014
© Jacques Revon

Pour ce concert, le quintet a choisi de se produire en deux sets.
Une dizaine de morceaux écrits par les musiciens du groupe apparaissent très élaborés, d’une musicalité recherchée, homogène, parfaitement structurés.
Pour preuve un morceau baptisé « Octobre », une discussion en forme de jeux questions et réponses entre les deux saxophones Jean Charles Richard au soprano et Éric Prost au ténor, tous deux sont des adeptes du « bop » de haute volée ! Dans ce morceau, s’en suivent de belles sonorités, rondeur des sons, soutien rythmique affirmé où la contrebasse et le piano prennent tour à tour un chorus, la ligne de basse devient même dans le fond envoûtante, une ligne sur laquelle s’appuie Roberto Torenzi pour pleinement s’exprimer. Les saxes reviennent, se décalent, se juxtaposent, se retrouvent en faisant comme un écho, aux uns et aux autres. Chacun trouve sa place dans le jeu instrumental, les musiciens évoluent à tour de rôle, Stéphane Foucher ne quitte pas des yeux ses cymbales, il les fixe et semble comme leur parler et attendre leurs réponses.

Stéphane Foucher - Dijon, octobre 2014 -  voir en grand cette image
Stéphane Foucher - Dijon, octobre 2014
© Jacques Revon
Roberto Torenzi - Dijon, octobre 2014 -  voir en grand cette image
Roberto Torenzi - Dijon, octobre 2014

Pour terminer ce généreux concert en équilibre permanent, la formation a choisi une composition de son pianiste italien : Equilibre Precario. A toute allure, c’est la virtuosité absolue du soprano de Jean Charles qui s’exprime, suivi par Roberto qui avale les touches de son instrument à une vitesse plus que folle. Éric, lui, se présente et enchaîne à son tour. Ensemble, ils concluent un très beau concert.


La Vapeur, 42 Avenue de Stalingrad, 21000 Dijon
le 9 octobre 2014. - L’Équilibre de Nash : Éric Prost : saxophone ténor / Jean-Charles Richard : saxophones baryton et soprano / Roberto Torenzi : piano / Basile Mouton : contrebasse / Stéphane Foucher : batterie.


> Liens :