« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Jazz en action » J’étais stagiaire à Jazz en Baie !

J’étais stagiaire à Jazz en Baie !

Effluves musicales granvillaises...

D 5 novembre 2014     H 23:31     A Véronique Pinon    


Rien ne sert de courir, il faut partir à point, me direz-vous.
L’expérience du stage « Jazz en Baie » du 10 au 15 août 2014 a été tellement fructueuse qu’il m’aura fallu un temps d’incubation avant de pouvoir rédiger cet article, ainsi que pour reprendre en main mon instrument de prédilection, le saxophone alto.

JPEG - 170.6 ko
JAZZ en BAIE
Affiche du festival 2014 - 5 > 16 août. © Jazz en Baie

Semaine intensive encadrée par cinq jazzmen talentueux et prodigues en bons conseils.

Tout d’abord, il y a Pierre Bertrand, qui a initié ce stage depuis 2011. Musicien passionné, qui dès 8 heures du matin dispense les cours de solfège et nous montre encore de 17h à 19h les ficelles de l’arrangement. (À propos, le magnifique album Ultimo d’André Ceccarelli, c’est lui l’arrangeur…). Mais attention, il ne s’agit pas là de palabres théoriques, il a tout prévu : écoutes d’extraits et démonstrations instrumentales. Mozart, Brahms, Strauss, Schumann…eux aussi sont de la partie. À nous, amateurs ou futurs professionnels, d’ouvrir grand nos oreilles, de repérer les cadences (ah, Fauré !), les modes, et le degré II majorisé, vous l’entendez ? Force est de reconnaître notre admiration face à l’étendue du savoir du maître, la classe est vraiment attentive et studieuse.

Bien sûr le planning s’étend au-delà, car entre ces deux horaires s’inscrivent les ateliers.

Le matin regroupement par instrument. C’est un régal également de retrouver Sylvain Beuf, saxophoniste émérite, qui dès les premiers instants repère les ajustements à envisager… Rien ne lui échappe ! Emphase sur le souffle, passage obligé par le chant, travail sur la dextérité jusqu’à rendre nos doigts funambules et que le sax fasse partie intégrante de notre corps. Une pratique à poursuivre au quotidien, qui apporte progressivement un bien-être et une technique indéniables.

L’après-midi, changement de professeur avec la mise en place de combos. Stéphane Huchard (batterie), Hervé Sellin (piano), Diego Imbert (contrebasse) et Denis Leloup (trombone). Tous aussi pédagogues les uns que les autres, disponibles, chacun apportant sa touche personnelle dans l’interprétation des standards.

JPEG - 65.6 ko
Denis Leloup, Hervé Sellin, Pierre Bertrand, Sylvain Beuf et Stéphane Huchard : les « profs » de Jazz en Baie ! // © Véronique Pinon

Journées bien remplies, certes. Toutefois la soirée continue.
Possibilité d’assister à partir de 20h aux doubles concerts du festival qui offre une belle programmation. Avec entre autres Avishai Cohen, Thomas Dutronc, Dee Dee Bridgewater (pour n’en citer que quelques uns).Nos jazzmen enseignants partagent également la scène avec des pointures. Le contrebassiste Diego Imbert se produit dans « A Nou(s)Garo » à Carolles (9/08) ; et plus tard en compagnie de Bireli Lagrène (15 /08) . L’équipe est au complet le 12 août sur la scène du Roc au côté de Olivier Ker Ourio (harmonica), et Didier Lockwood (violon).

Un stage estival très formateur, qui m’a permis d’allier à la pratique de mon saxophone plaisir et discipline.
La rigueur ne mène-t-elle pas à la liberté ?

Festival Jazz en Baie - Baie du Mont-Saint-Michel (Manche)
5ème édition du 5 au 16 août 2014. // Stage de pratique musicale du 10 au 15 août 2014.