« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2014 » MOUTIN FACTORY QUINTET à Vitrolles

MOUTIN FACTORY QUINTET à Vitrolles

En concert au Moulin à Jazz, le 8 novembre 2014.

D 18 novembre 2014     H 08:55     A Florence Ducommun    


Luckywoman I was, me disais-je en allant samedi 8 novembre écouter Louis Moutin à la batterie et François Moutin à la contrebasse, les frères jumeaux qui ont sorti en 2013 un CD nommé « Luckypeople » avec une nouvelle formation, le Moutin Factory Quintet, après le quartet précédent Réunion. Ce dernier regroupe à leurs côtés Christophe Monniot aux saxophones alto et sopranino, remplacé ce soir (pour raison de santé ) par Adrien Sanchez au saxophone ténor, Thomas Enhco au piano et Manu Codjia à la guitare.
Trois musiciens qu’on ne présente plus.
Cependant, nous ne perdrons pas au change avec le jeune Adrien Sanchez qui s’est intégré au groupe comme s’il avait toujours joué avec ! (frangin du pianiste Maxime Sanchez, il fait partie du Flash Pig quartet avec son frère, Florent Nisse à la contrebasse et Gautier Garrigue à la batterie et joue également dans la Horde de David Enhco... entre autres, car trés demandé ce jeune homme ! )

JPEG - 50.6 ko
Moutin Factory Quintet - Vitrolles, novembre 2014
© Florence Ducommun

Le concert débute avec le titre éponyme du CD, composé par Louis et le ton est donné d’emblée avec vigueur et générosité ! Deux qualités qui traverseront tout le concert qui sera donné en deux parties et qui se terminera bien après minuit !
Suivront « Dragon Fly », puis « Forgiveness » entamé avec la grande douceur de Thomas Enhco en solo. Un « You’ll be fine » où Manu Codjia s’impose magistralement terminera le premier set (mon voisin s’amusera à minuter ces morceaux qui durent tous entre 24 et 28mns, sans aucune sensation de longueur, bien au contraire, tant les changements de tempo, les ruptures, les inventions et les jeux de chacun sont variés ).

Le second set débute avec un duo impressionnant des 2 frères qui ne cessent de jouer les yeux dans les yeux ( « Ornette’s Medley » ). « Buzzy Day » suivra, avec ensuite une chanson d’amour composé par François Moutin qui nous joue un solo montrant toute la diversité de son jeu particulier, avec des glissandos très harmonieux, ou des pincements de cordes subtils. Suivra un solo magistral d’Adrien Sanchez et en reprise un très beau « Soul ». Les douze coups de minuit ont largement sonné lorsque ce concert se terminera !

François et Louis Moutin - Vitrolles, novembre 2014 Adrien Sanchez, François Moutin - Vitrolles, novembre 2014 Adrien Sanchez - Vitrolles, novembre 2014 Adrien Sanchez, Manu Codjia - Vitrolles, novembre 2014

Les frères Moutin sont bien connus pour leur collaborations multiples et des tournées françaises et américaines et ne les ayant encore jamais entendus en concert, j’ai été fort agréablement surprise par leur énergie débordante, fort bien associée avec celle des autres musiciens.

Thomas Encho, Adrien Sanchez - Vitrolles, novembre 2014 -  voir en grand cette image
Thomas Encho, Adrien Sanchez - Vitrolles, novembre 2014
© Florence Ducommun

Manu Codjia avec sa six cordes a un son bien à lui absolument accrocheur pour la passionnée de guitare électrique que je suis. Je vais chaque fois l’écouter les yeux fermés !
Thomas Enhco est d’une finesse incomparable et Adrien Sanchez m’a absolument convaincue, difficile que je suis quant à la façon de jouer du saxophone ! Remplacer Christophe Monniot n’était pourtant pas gagné , mais il a su relever ce challenge, bien qu’étant au ténor.


> Pour aller plus loin :